Accueil MAURITANIE “Ribat National” non autorisé à organiser un meeting à Rosso!

“Ribat National” non autorisé à organiser un meeting à Rosso!

PARTAGER

Les autorités régionales de Rosso, la capitale du Trarza, n’ont pas autorisé le parti Ribat National pour la cohésion nationale les droits et la construction des générations de Said Ould Louleid, à organiser un meeting, sous prétexte, que l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz devra y assister.

Le Hakem de Rosso a motivé cette interdiction, parce qu’il a appelé le non-respect du parti Ribat des obligations requises, allusion à la condition posée par les autorités et relative à la non-participation de l’ex Chef de l’Etat Ould Abdel Aziz au dit rassemblement, à haranguer les foules ou à faire l’objet d’un accueil populaire chaleureux et enthousiaste de la part de ses partisans comme ancien président.

 S’insrugeant contre cette interdiction, le président du parti Ribat Said Louleid a catégoriquement rejeté de “jouer, en lieu et place du ministère de l’Intérieur, le rôle de gendarme de la répression de l’ancien président et de ses partisans qui se rassemblent autour de lui dans toutes les wilayas du pays dans lesquelles il se rend ».

Le parti a appelé également les organisations de défense des droits de l’homme et les partis politiques à dénoncer cette « décision injuste et ouverte contre le parti et le ciblage personnel dont fait l’objet l’ancien président, pratiqué aujourd’hui de manière déloyale et sous la forme d’un contrôle administratif, tant par les hautes autorités supérieures que locales au niveau de la wilaya du Trarza ( le wali et le Hakem).

Ribat a appelé également les partis d’opposition à se réunir demain samedi 31 décembre 2022, “afin d’exprimer une position unifiée condamnant cet acharnement contre le parti et son interdiction injuste et arbitraire d’organiser un rassemblement, auquel assiste qui le veut et s’exprime de la manière et avec le ton  qu’il l’entend