Accueil Afrique La Mauritanie élue membre du bureau de la CMAE

La Mauritanie élue membre du bureau de la CMAE

242
PARTAGER
La Mauritanie élue membre du bureau de la CMAE

La ministre de l’Environnement et du Développement durable, Mme Mariem Bekaye, a été élue membre du bureau de la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement. La ministre a participé aux travaux de la 18e session de la conférence qui ont abordé nombre de questions organisationnelles et thématiques.

Mme Mariem Bekaye représentera la région nord-africaine qui comprend outre la Mauritanie, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye et l’Égypte, jusqu’en décembre 2023.

La Conférence ministérielle africaine sur l’environnement est considérée comme le plus grand organe concerné par le développement de la coopération régionale entre les gouvernements africains, afin de relever les nouveaux défis environnementaux et de réussir la transition environnementale en Afrique.

Le bureau de la conférence se compose de 4 membres et assume entre autres responsabilités, l’expression des messages, des positions et des efforts de plaidoyer liés à la région africaine, en particulier dans le cadre des négociations multilatérales sur les questions de l’environnement et du développement durable.

La conférence se tient en session ordinaire tous les deux ans et constitue une plateforme où les ministres africains peuvent prendre nombre de décisions et d’orientations afin de faire avancer la mise en œuvre du programme environnemental pour l’Afrique.

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement assure le secrétariat de la conférence dont le nouveau bureau se compose du Sénégal, de la Mauritanie, du Congo et du Botswana. Il est à noter que la Mauritanie n’a pas adhéré à cette instance depuis 30 ans.

AMI