Accueil Economie La Mauritanie a obtenu “suffisamment d’engrais pour la campagne agricole”

La Mauritanie a obtenu “suffisamment d’engrais pour la campagne agricole”

PARTAGER

Le ministère mauritanien de l’agriculture a annoncé samedi avoir réceptionné 6.000 tonnes d’engrais, quantité suffisante pour couvrir les besoins de la campagne agricole 2021-2022.

Le ministère a indiqué dans un communiqué avoir reçu 10.000 tonnes d’urée et 5.000 tonnes d’engrais composés (DAP) à ajouter à 360.728 litres de propanyle et 125.226 litres de D 2.4. Le coût total de l’appui apporté par le budget de l’état à la campagne rizicole de l’automne a atteint 4.740.582.290 MRO.

Le communiqué ajoute que cette quantité a été acquise dans le cadre d’un marché entre le ministère et le commissariat à la sécurité alimentaire afin d’assurer la réussite de la campagne agricole cette année.

Selon le ministère ces intrants suffisent pour couvrir les besoins de la campagne rizicole de l’automne 2022 et la campagne d’hiver pour les légumes et le blé.

Selon le communiqué du ministère ces intrants ont été obtenus dans un contexte mondial difficile caractérisé par la pandémie du covid -19 la guerre russo-ukrainienne qui impacte grandement la hausse des prix des intrants agricoles.

Ces conditions difficiles, ajoute le communiqué, ont triplé les prix des intrants, notamment ceux de l’urée et des engrais composés ce qui n’a pas empêché le gouvernement de maintenir un niveau situé entre 50 et 70% des engrais et les herbicides.

Le communiqué du ministère a fixé les prix des intrants agricoles aux agriculteurs à 210 MRO le kg d’urée, 195 MRO le kg d’engrais composés (DAP), 1130 MRO pour le litre de propanyle et 910 MRO le litre de D2.4 pesticide.

En comparant les prix le communiqué évoque une légère augmentation du prix de l’urée (55 MRO), une baisse de celui des engrais composés de 5 MRO, tandis que le prix des herbicides reste à son niveau de la campagne 2021.

Le président mauritanien, Mohamed O. Cheikh El Ghazouani, avait lancé, il y a près de deux semaines, la campagne agricole de l’automne, œuvrant à ce que cela consacre le début réel de l’autosuffisance alimentaire du pays.

Saharamedias