Accueil Economie Gaz-GTA : les travaux pour l’exploitation achevés à 70%

Gaz-GTA : les travaux pour l’exploitation achevés à 70%

PARTAGER
Gaz-GTA : les travaux pour l'exploitation achevés à 70%

Les travaux d’installation des infrastructures du projet de Gaz naturel liquéfié (GNL) dite Grand Tortue Ahmeyim (GTA), situé à cheval entre le Sénégal et la Mauritanie, ont “progressé régulièrement en 2021” et sont désormais achevés “à environ 70 % à la fin de l’année” écoulée.

Sénégalais et Mauritaniens pourraient bientôt voir jaillir le gaz qu’ils partagent dans le gisement GTA. C’est du moins ce qu’a laissé entendre lundi 28 février 2022 une source de la compagnie américaine Kosmos Energy, partie prenante du projet.

Kosmos, qui détient des parts dans GTA, a annoncé le même jour ses résultats financiers et opérationnels pour le quatrième trimestre 2021.

La compagnie américaine précise que concernant l’unité flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO), les huit modules de processus ont été soulevés sur le pont et l’achèvement mécanique des sous-systèmes de processus est en cours, a rapporté l’agence de presse sénégalaise APS.

Kosmos Energy relève que pour la construction du brise-lames est achevée, de même, le navire de pose de canalisations a terminé ses essais nautiques en vue de la campagne d’installation en mer au deuxième trimestre 2022.

Concernant l’exploitation du GNL, elle indique que les quatre compresseurs de fluides frigorigènes mixtes ont été levés à bord et les opérations d’installation du support de tuyaux ont commencé.

Le projet Grande Tortue Ahmeyim (GTA) est basé sur le développement de deux champs de gaz offshore à savoir Tortue et Ahmeyim, à cheval entre le Sénégal et la Mauritanie.

En janvier 2016, Kosmos Energy annonçait “une découverte importante de gaz”, dont le forage est situé à 2,7 kilomètres de profondeur.

Les réserves sont estimées à 1 400 milliards de m³ de gaz, ce qui fait du projet GTA l’un des plus importants en cours de réalisation en Afrique

Pour sa mise en œuvre, les gouvernements mauritanien et sénégalais ont signé, en février 2018, un accord pour développer ce champ gazier transfrontalier.

Il comprend le champ dit Tortue, découvert pour la première fois dans le bloc C-8 au large de la Mauritanie en 2015 et dont les parts sont détenues par BP (62%), Kosmos Energy (28%), et SMHPM (10%).

Le champ d’Ahmeyim, situé au large du Sénégal dans le bloc Saint-Louis Offshore Profond, est détenu par BP (60 %), Kosmos Energy (30 %) et la compagnie pétrolière nationale sénégalaise, Petrosen (10 %).

La phase 1 du développement a débuté en 2019 suite à une décision finale d’investissement signée entre les gouvernements mauritanien et sénégalais ainsi que BP et Kosmos Energy.

Les premiers mètres cubes de gaz sont attendus en 2023

Le360Afrique