Accueil MAURITANIE Expo Dubai : Des journalistes testés positifs après leur arrivée !?

Expo Dubai : Des journalistes testés positifs après leur arrivée !?

PARTAGER

C’’est hier lundi 10 janvier courant, qu’une délégation dirigée par le Premier ministre mauritanien Mohamed Ould Messaoud Ould Bilal  s’est envolée depuis l’aéroport international Oumtounsy de Nouakchott en direction de Dubaï, sur fond de supervision de la journée nationale mauritanienne à l’Expo 2020 de Dubaï.

Hormis les membres de cette délégation dont l’effectif n’a pas spécifié, dont des représentants de certains départements ministériels, un groupe de l’Union Nationale du Patronat Mauritanien (UNPM), des journalistes publics et indépendants et des représentants des organisations de la société civile, la délégation comptait 18 personnalités.

C’’est hier lundi 10 janvier courant, qu’une délégation dirigée par le Premier ministre mauritanien Mohamed Ould Messaoud Ould Bilal  s’est envolée depuis l’aéroport international Oumtounsy de Nouakchott en direction de Dubaï, sur fond de supervision de la journée nationale mauritanienne à l’Expo 2020 de Dubaï.

Il s’agit du Premier ministre, de 5 ministres, de 5 cadres de la Primature, de 1 fonctionnaire du Secrétariat général du gouvernement, de 3 députés, du président du Patronat, du président de l’Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou et l’ambassadeur de Mauritanie aux Émirats Arabes Unis.

Evidement, les membres de la délégation se sont prêtés à la séance de test anti-Covid à l’aéroport international Oumtounsy de Nouakchott où certains se sont avérés positifs et refoulés,  les autres pouvant continuer.

Arrivés le lendemain à l’aéroport, où l’épreuve de test est également au rendez-vous au niveau du pays hôte, en prévision du laxisme en la matière qui caractériser les pays de provenance des voyageurs de par le monde, 6 membres de la délégation ont été testés positifs, soit le tiers.

« Les contaminés au Covid comptent des responsables des ministères des affaires étrangères, de la culture et de l’élevage ainsi que d’autres départements gouvernementaux en plus de journalistes et de membres des organisations de la société civile », rapporte le confrère Cridem ce mardi 11 janvier courant.

Comment expliquer alors cette importance disparité entre les performances du test anti-Covid en Mauritanie et à l’étranger, qui fait que 6 personnes testées négatif à Nouakchott peuvent être déclarées positif ailleurs ?

Les autorités supérieures de Nouakchott notamment la tutelle de laquelle relève le service de dépistage du Covid à l’aéroport Oumtounsy de Nouakchott, sont appelées à sévir immédiatement et à mener une enquête afin de situer les responsabilités de ce laxisme qui équivaut à une porte d’entrée et de sortie de prédilection du Coronavirus.

C’est d’autant plus vrai que principal vecteur de propagation des variants de la pandémie ce sont les voyageurs

Il faut souligner que ce fait retentissant qui suscite bien d’interrogations, intervient à un moment où le pays durcit les mesures préventives de la pandémie au niveau des points de passages, dans les aéroports et les postes frontaliers.

Reste à savoir si les autorités habilitées apporteront des éclaircissements sur ce scandale qui touche le sommet du sérail ou ce sera toujours le blackout et le laisser-aller.

Toujours est-il que la prévention de la pandémie doit commencer par les puissants, les hauts responsables et fonctionnaires, avant d’être orientée vers le citoyen lambda, dont les restrictions impactent considérablement le train de vie déjà plombé par les inégalités sociales et économiques cruelles qui caractérisent la société mauritanienne