Accueil MAURITANIE Alerte au Mali les populations de la région de Kayes sont confrontées...

Alerte au Mali les populations de la région de Kayes sont confrontées au terrorisme esclavagiste …..

PARTAGER
Alerte au Mali les populations de la région de Kayes sont confrontées au terrorisme esclavagiste .....

Alerte au Mali les populations de la région de Kayes sont confrontées au terrorisme esclavagiste sous l’œil bien veillant des autorités locales. M. Assimi GOÏTA est un Héros ou le Zéro? Sans aucun doute, sur la question des droits humains, c’est un zéro. 

Une femme âgée de plus 70 ans portée disparue depuis 24h. Elle aurait été kidnappée par la famille d’un certain Bakhoré Kanouté de Lany qui avait promu de le faire depuis un moment. La victime a un litige foncier sur la base de l’esclavage coutumier par ascendance dans le milieu des féodaux Soninké de Lany, qui sont devenus plus dangereux que le terrorisme islamiste. L’ex-maire de Lany, Moustapha Kanouté alias Symballa Fanta Kanouté est fortement impliqué.

La vieille portée disparue s’appelle Diogo Ladji Sidibé, elle vivait sous la menace d’être assassinée malgré qu’elle a remporté tous ses procès contre les féodaux qui voulaient l’exproprier sa terre cultivable sous prétexte qu’elle rejette l’esclavage traditionnel. Regardez bien la photo, elle a le visage tuméfié après son agression.

Elle a introduit plusieurs plaintes sous l’autorité du défunt feu procurateur Samaké jusqu’à son remplaçant actuel, qui s’appelle Mohamadou Camara. Les choses ce sont expirées sous l’autorité du procureur remplaçant qui a négligé les menaces de mort et d’enlèvement qui pèsent sur la vieille dame. Elle a été agressée plusieurs fois dans son champ mais le procureur et les forces de l’ordre n’ont rien fait pour mettre hors d’état de nuire ses agresseurs. Couverts par cette impunité sans limite, ils sont passés à la vitesse supérieure hier 29 juillet 2022 et nous n’attendons pas des bonnes nouvelles.

Toute la chaine du commandement est complice avec les agissements de ces terroristes féodaux qui tuent, violentent, enlèvent etc….ceux qui rejettent l’esclavage coutumier au Mali. Assimi GOÎTA refuse de mettre en place une loi pour combattre l’esclavage et les féodaux. Le summum de tout cela est que les autorités maliennes considèrent que l’esclavage fait partie les coutumes et us à préserver pour renforcer le pouvoir des chefferies villageoises traditionnelles.

Voilà pourquoi, procureur, gouverneur, préfet, sous préfet, chef d’arrondissement, Commandant Brigade de Gendarmerie (CB), ne font rien pour arrêter les criminels esclavagistes. Nous condamnons fermement l’agression et l’enlèvement de la vieille Diogo Ladji Sidibé. Nous exigeons le lancement des recherches par les autorités Maliennes, l’arrestation de tous les acteurs impliqués dans la famille Kanouté de Lany. Nous disons au président Assimi GOÎTA qu’on ne peut pas dissocier la lutte contre le terrorisme islamique du terrorisme esclavagiste. Nous demandons la mobilisation de tous les moyens pour retrouver la vieille ville Diogo Ladji Sidibé.

PS: Au moment ou on rédigeait cette note, on nous annonce la mauvaise nouvelle, la veille femme a été retrouvée morte assassinée par les féodaux de Lany et jetée en brousse dans un sac. Quelle horreur mon Dieu ! L’impunité est l’arme la plus destructrice du monde.

Repose en paix la martyre maman Diogo Ladji Sidibé. Elle s’est accrochée à son droit jusqu’à la mort. Quelle grandeur d’âme qui démontre que la résistance contre l’ignominie esclavagiste est forte. Espérons que Assimi Goïta va se réveiller maintenant pour combattre ces terroristes féodaux au même pied d’égalité que les terroristes islamistes. Il faudra occuper toutes les chancelleries Maliennes à l’étranger pour exiger la fin des massacres les populations d’ascendance servile sous prétexte qu’elles rejettent l’esclavage coutumier.

Diko Hanoune