Accueil MAURITANIE Réhabilitation d’anciens leaders de l’UPR au pouvoir en Mauritanie

Réhabilitation d’anciens leaders de l’UPR au pouvoir en Mauritanie

352
0
PARTAGER
Réhabilitation d’anciens leaders de l’UPR au pouvoir en Mauritanie

Le président de l’Union Pour la République (UPR), le parti au pouvoir en Mauritanie a décidé de réhabiliter certains d’anciens leaders de cette formation, écartés à la suite de la célèbre controverse sur la référence politique qui l’avait marqué.

L’UPR avait fait l’objet, au lendemain de l’arrivée au pouvoir de l’actuel locataire du palais ocre, en l’occurrence Mohamed Ould Cheikh Ghazouani, d’une bataille rangée entre ce dernier et son prédécesseur, l’ex président et fondateur de ce parti, Mohamed Ould Abdel Aziz, qui en revendiquait la paternité politique.

Le coup de balai apporté par la suite aux anciennes instances dirigeantes de l’UPR par les nouveaux maitres du pays, allait faire tomber beaucoup de têtes dont certains ministres, à l’instar de ‘ex Monsieur Pétrole & Energie Mohamed Ould Abdel Vettah.

Suspecté également d’être trempé dans le dossier de corruption de la décade de gouvernance de l’ex Chef de l’Etat, Ould Abdel Vettah finira par être blanchi avec d’autres ministres et personnalités.

Ce qui devrait lui ouvrir grande ouverte, conformément aux engagements pris par les maitres de Nouakchott, d’être réhabilité et de faire son entrée dans un premier temps, dans l’antichambre de la haute administration qu’est l’UPR, une fois innocenté et manifester sa disposition à s’activer dans l’UPR nouvelle génération.

Une réhabilitation qui vient derrière actée après sa nomination par le président de l’UPR au poste de coordinateur des délégations upéristes au niveau de la région de Nouakchott Ouest.

La mesure de réhabilitation visant l’ex ministre avait concerné également un ex ministre et ancien diplomate ainsi qu’un directeur général, à savoir Ba Ousmane et Kory Ould Hmeitty.

Reste à savoir si les victimes collatérales du dossier de corruption de la décennie, débarquées de leurs juteux postes sur la base de suspicions avant de voir leurs affaires classées, se joindront avec armes et bagages à l’UPR bis ou seraient tentés par vindicte de murir petit à petit leurs futurs positionnements politiques à la lumière d’une conjoncture politiques à plusieurs inconnues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here