Accueil Afrique Alger accuse sans les citer des sites Web mauritaniens de partialité

Alger accuse sans les citer des sites Web mauritaniens de partialité

PARTAGER

Comme il l’avait déjà annoncé précédemment, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune indiqué au CIC  d’Alger, à l’occasion de la  rencontre Gouvernement-Walis que : « 97 sites électroniques télécommandées par des cercles hostiles à l’Algérie  attaquent notre pays en usant de contrevérités.

Ces attaques n’ont qu’un seul objectif, tel que ordonné par leurs parrains : nuire à la réputation de l’Algérie avec toutes sortes de complots et de conspirations. « Ces attaques émanent de pays voisins,  à l’exception de la Tunisie » a tenu à préciser le président de la République dans son allocution d’ouverture des travaux de la réunion gouvernement – walis.

Il n’est un secret pour personne que les attaques cybernétiques qui ciblent à longueur de journée l’Algérie proviennent essentiellement du voisin encombrant de l’Ouest.

D’ailleurs, même des journalistes marocains hostiles aux politiques expansionnistes du Makhzen  n’ont eu de cesse de claironner que  le régime du Makhzen « mène une sale guerre » contre l’Algérie, qui rejette « les complots contre les peuples opprimés », réitérant la mise en garde contre la « folie » du régime marocain qui conduit toute la région à des conséquences inimaginables.

Un d’eux , en l’occurrence  Abd El Ouafi Hartit, avait affirmé que le régime marocain ciblait l’Algérie avec toutes sortes de complots et de conspirations, dénonçant «l’impertinence du ministère marocain des Affaires étrangères» qui a assuré une tribune au ministre sioniste des Affaires étrangères pour critiquer un pays voisin et essayer de lui faire pression ».

Net, clair et précis…

La patrienews