Accueil MAURITANIE Organiser des élections avec l’aval d’une opposition apprivoisée est une aventure, met...

Organiser des élections avec l’aval d’une opposition apprivoisée est une aventure, met en garde une nouvelle coalition de l’opposition

PARTAGER

L’organisation d’élections locales à tout prix, avec le consentement et même l’approbation de partis d’opposition apprivoisés, est une aventure dangereuse, a affirmé Coalition Espoir Mauritanie, le nouveau-né des regroupements politiques insurgés contre le pouvoir de l’actuel Président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

La tenue d’élections libres et transparentes reste l’unique option appropriée à la situation actuelle en Mauritanie, marquée par des crises multiformes, indique la Coalition, dans un communiqué dont ci-après l’intégralité :

Appel à une mobilisation pour une alternance démocratique

Une situation de crise qui perdure
Nous, signataires de la Charte de fondation de la Coalition Espoir Mauritanie – partis, mouvements et personnalités politiques – exprimons notre inquiétude face à la situation grave que traverse notre pays, situation qui nous interpelle tous, en ce moment particulier de notre histoire.

Au sommet de l’Etat, les tâtonnements s’ajoutent aux échecs répétés des actions gouvernementales qui se manifestent – entre autres – par la mauvaise gouvernance
économique et financière, l’incohérence des choix politiques, l’absence de vision, le bradage des ressources naturelles, en particulier minières et halieutiques, le tout couronné par un système de discrimination et d’exclusion sociale et politique à tous les niveaux. Ce qui alimente dangereusement le développement d’un sentiment de méfiance, de rejet de l’autre, tendant à opposer nos différentes communautés, et constitue un obstacle majeur au chantier de l’unité nationale mais aussi une potentielle menace sur le devenir de notre pays.

L’Etat nation se fissure progressivement, ses institutions se vident de leur substance au profit du tribalisme et du régionalisme, avec aux commandes une poignée de «responsables » le plus souvent sans compétences.

Abonnés au désespoir face à cette crise multidimensionnelle, les citoyens sont privés de plus en plus de leurs aspirations légitimes, face à un État censé respecter les droits fondamentaux de tous ses citoyens, et assurer l’égalité des chances devant les richesses du pays, l’accès à l’Etat civil, le droit au savoir et à l’emploi.

Conscients des menaces qui pèsent sur le projet inachevé d’unité nationale, les Mauritaniens s’interrogent, pendant que le Pouvoir s’installe dans le tâtonnement et la fuite en avant.

Si nous sommes bien convaincus que le passage aux urnes constitue l’unique voie fiable et viable pour l’alternance à la tête des institutions étatiques et face à l’immensité du chantier national, nous croyons fermement que seule l’organisation d’élections libres et transparentes sied à la situation actuelle de crise multidimensionnelle que vit la Mauritanie ; et ce, pour les raisons suivantes :
 L’Education nationale brille par la médiocrité,
 Le chômage endémique persiste encore,
 L’endettement du pays a dépassé des proportions raisonnables,
 La pauvreté atteint la majorité des Mauritaniens,
 Les services de base médiocres et archaïques sont loin de satisfaire les citoyens,
 Les infrastructures de mauvaise qualité sont réalisées à coups de surfacturations
excessives,
 Et, la problématique de l’esclavage et ses séquelles, le non règlement du dossier du
passif humanitaire et les difficultés d’accès à l’Etat civil constituent des entraves sérieuses à la réalisation d’une réelle unité nationale.

Notre appel à la mobilisation

A l’heure du défi, nous nous retournons au seul recours qui vaille, les Mauritaniens auxquels nous lançons un appel solennel à la mobilisation.

À la jeunesse mauritanienne en particulier, fer de lance de toute marche vers le progrès, nous proposons un projet porteur d’Espoir au sein duquel, leur rôle sera prépondérant.
A la femme mauritanienne, nous donnons l’assurance de lui laisser occuper la place qui lui revient à l’avant-garde de notre lutte pour une Mauritanie débarrassée des archaïsmes.
Aux masses laborieuses, aux victimes de l’exclusion et de la domination, nous exprimons tout notre soutien et lançons un vibrant appel à la mobilisation dans la nouvelle dynamique de progrès que nous proposons.

TOUS ENSEMBLE PORTONS ET CONRETISONS L’ESPOIR !
Nouakchott le 22 décembre 2022
Les signataires :

  1. Front Républicain pour l’Unité et la Démocratie (FRUD) 2. Rassemblement des Démocrates Progressistes (RDP)
  2. Changement Effectif
  3. Sursaut Populaire Démocratique (SPD)
  4. La Mauritanie qui rassemble 6. Mauritanie forte