Accueil MAURITANIE Officiel : 7 mauritaniens massacrés au Mali!

Officiel : 7 mauritaniens massacrés au Mali!

PARTAGER

Le massacre inexplicable et tragique de citoyens mauritaniens au Mali vient d’être officiellement confirmé par un communiqué de la Présidence de la République à Nouakchott.

“Suite au douloureux incident qui a coûté la vie à sept de nos concitoyens innocents sur le territoire malien, Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, exprime aux familles des victimes de ce drame, aux habitants de la zone, et à l’ensemble du peuple mauritanien, les sentiments les plus sincères de compassion et les plus franches condoléances”.

Du coup la confusion sur l’identité des personnes tuées et de leur nombre, fixé dans la matinée du vendredi 21 janvier courant à 4 morts est levée.

Nouakchott n’est pas restée les mains croisées face à ces rebondissements qui interviennent dans un contexte fragilisé par le blocus imposé par la Cedeao au Mali et la quête de ce dernier d’une bouée de sauvetage à travers la Mauritanie.

“Suite à cet évènement douloureux, Son Excellence le Président de la République a dépêché le ministre des Affaires Islamiques et de l’Enseignement originel, un chargé de mission à la Présidence de la République et le Wali du Hodh Charghi vers la moughataa d’Adel Bagrou, pour transmettre ses condoléances”, indique le communiqué précité, qui met en exergue la gravité de l’incident, en rappelant l’importance considérable accordée par Ould Ghazouani à la préservation de la sécurité et à la quiétude des citoyens qui vient avant toutes les autres considérations.

La suite du communiqué se présente comme suit :

“Dans le même contexte, Son Excellence le Président de la République a de dépêché au Mali une mission, composée des ministres des Affaires étrangères, de la Défense nationale et de l’Intérieur et de la Décentralisation et du Directeur général de la Sûreté Nationale, afin d’élucider les circonstances de ce tragique incident, à travers l’ouverture d’une enquête qui situera les responsabilités, et infligera les peines les plus sévères aux auteurs de du crime.

L’enquête permettra d’arrêter, en coordination avec les autorités maliennes, les mesures nécessaires à prendre pour empêcher que de tels incidents douloureux se reproduisent à l’avenir, et d’assurer la sécurité et la quiétude de nos citoyens sur le territoire malien ».