Accueil Economie Le port de N’Diago accueillera son premier navire en mai prochain

Le port de N’Diago accueillera son premier navire en mai prochain

PARTAGER

Le port de Ndiago peut désormais recevoir des navires à grand tirant d’eau. L’heureuse nouvelle a été annoncée hier mardi 12 avril courant par le tout nouveau ministre de l’équipement et des transports, Mohamed Ould Abidine Ould Maayif, au cours d’une visite d’inspection et d’information effectué à ce joyau portuaire multifonction.

Illustration ses déclarations par des faits, le ministre a précisé que cette infrastructure portuaire récemment construite, accueillera le 15 mai prochain, le navire de la British Petroleum qui exploite le champ Grand Tortue Ahmeyim (GTA).

« Cela est la preuve de pleine fonctionnalité du port », a assuré le ministre, selon lequel, le Département s’attèle à l’élaboration d’un plan pour l’exploitation des ressources maritimes dans la région et le déchargement des produits halieutiques au port ».

Ce qui aura le privilège de réduire la pression sur Nouadhibou, Nouakchott, et de développer une infrastructure de traitement des produits de pêche à N’Diago, a ajouté Ould Maayif.

Le port de N’Diago comprend un ponton de pêche, un quai pour les navires de commerce, un atelier de réparation navale, et tous les équipements nécessaires qui permettent au port de jouer un rôle important et efficace dans l’intégration régionale, et plus particulièrement aux deux voisins que sont le Sénégal et le Mali de garantir leur importations, ont indiqué des sources officielles.

Le port de N’Diago comprend par ailleurs un port militaire, un port de pêche, un atelier de réparation navale d’une capacité de 70 embarcations par an, un quai d’amarrage de 80 mètres pour les navires marchands, et un autre quai d’amarrage pour la pêche traditionnelle.

Il constituera, selon des experts, une infrastructure pour l’exploitation du gaz du champ Grand Tortue Ahmeyim, qui devrait commencer à fonctionner d’ici 2023.