Accueil MAURITANIE Le gouvernement se limite au strict minimum avant le nouvel An

Le gouvernement se limite au strict minimum avant le nouvel An

PARTAGER
Mauritanie : création d'un prix national de la cohésion sociale

Pas de nominations marathoniennes au terme de la réunion du Conseil des ministres de ce jeudi 30 décembre courant, au cours de la dernière réunion du gouvernement au titre del’année 2021.

²Non plus de décret ou de communications ennuyeuses et creuses. Juste la nomination de deux présidents des Conseils d’Administration du Centre Hospitalier d’Aïoun et de l’École Nationale de Formation et de Vulgarisation Agricole (ENFVA).

Le gouvernement se limite au strict minimum avant le nouvel An pour ne pas donner un gout amère à l’année qui commencera le samedi prochain après avoir déçu l’opinion 12 mois durant, par des centaines de mesures individuelles hebdomadaires érigeant en système le népotisme, le clientélisme, le régionalisme et la discrimination.

Ce strict minimum est-il annonciateur d’une nouvelle ère ou est-ce le calme qui précède la tempête?

Ci-après le communiqué sanctionnant les résultats de la réunion du gouvernement :

Le Conseil des ministres s’est réuni le jeudi 30 décembre 2021 sous la présidence de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, Président de la République.

Le Conseil a examiné et adopté les projets de décrets suivants :

-Projet de décret portant nomination du Président du Conseil d’Administration du Centre Hospitalier d’Aïoun.

-Projet de décret portant nomination du Président et des membres du Conseil d’Administration de l’École Nationale de Formation et de Vulgarisation Agricole (ENFVA).

-Projet de décret portant modification de certaines dispositions du décret n° 2006-126 du 04 décembre 2006, modifié, portant statut particulier du corps des enseignants chercheurs universitaires et hospitalo-universitaires.

Le présent projet de décret a pour objet de modifier certaines dispositions du statut particulier des enseignants chercheurs universitaires et hospitalo-universitaires afin de mettre à jour les dispositions relatives à la charge d’enseignement, de définir les conditions objectives et les procédures à respecter pour la promotion et l’avancement dans les différents grades du corps des enseignants-chercheurs, et de réviser les dispositions relatives à l’octroi des titres de « professeur honoraire » et de « professeur émérite » notamment en termes de durée et de conditions d’accès à chaque position.

Le ministre de la Justice, ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur par intérim, a présenté une communication relative à la situation internationale.

Le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a présenté une communication relative à la situation intérieure.

Le ministre de la Fonction Publique et du Travail a présenté une communication relative aux élections professionnelles en Mauritanie.

Cette communication vise à mettre en place une feuille de route qui définit les règles pratiques et les procédures d’organisation des élections professionnelles en Mauritanie.