Accueil Economie Le FMI salue les réformes politico-économiques suivies par la Mauritanie

Le FMI salue les réformes politico-économiques suivies par la Mauritanie

PARTAGER

Le directeur général adjoint du FMI Kenji Okamura a salué les réformes suivies par la Mauritanie en matière de politiques économiques, financières et monétaires.

Il a loué également au cours de sa rencontre à Washington, en marge des réunions annuelles de la Banque Mondiale (BM) et du Fonds Monétaire International (FMI), d’une haute délégation mauritanienne, composée des ministre des Affaires économiques et de la Promotion des Secteurs productifs, M. Ousmane Mamoudou Kane, le ministre des Finances, Isselmou Ould Mohamed M’Bady et le gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM), M. Mohamed Lemine Ould Dhehbi.

Le deuxième patron du FMI a mis en exergue au cours de ses échanges avec la délégation mauritanienne la bonne gestion de Nouakchott des dossiers de la dette, en particulier la dette koweïtienne.

 Cette dernière constituait, dira-t-il, un grand fardeau sur la dette publique, affichant le même sentiment de satisfaction quant à la dernière mesure convertissant le dépôt de l’Arabie saoudite auprès de la BCM en un prêt très bonifié.

Pour rappel, le dépôt saoudien susmentionné, se rapportant à un placement du Royaume d’Arabie saoudite en 2015 à la Banque centrale de Mauritanie en soutien à la monnaie nationale et à la balance des paiement et converti la semaine passée en un prêt concessionnel, s’élève à 300 millions de dollars.

Il permettra selon les autorités mauritaniennes de limiter les répercussions négatives de la détérioration des prix des matières extractives, qui constituent nos plus importantes exportations.