Accueil MAURITANIE L’ancien président Aziz contraint d’annuler une conférence de presse

L’ancien président Aziz contraint d’annuler une conférence de presse

PARTAGER

Des policiers ont encerclé le bureau de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz au siège central du parti Ribat pour la cohésion nationale les droits et la construction des générations de Said Ould Louleid, à Nouakchott.

L’ex président comptait semble-t-il, animer une conférence de presse ou faire le tour des derniers rebondissements qui avaient conduit à son refoulement aujourd’hui samedi 31 décembre courant, à l’entrée Nord de la wilaya du Trarza en provenance de la capitale Nouakchott.

Ould Abdel Aziz était invité à Rosso à participer à un meeting populaire organisé par la plateforme de concertation « Engagés pour une Mauritanie Unie » prévu ce samedi.

L’ancien président a été contraint par le forcing sécuritaire imposé à quitter le bureau de Ribat National, indiquent des sources concordantes.

Ribat avait appelé hier les partis d’opposition à se réunir ce samedi, “afin d’exprimer une position unifiée condamnant cet acharnement contre le parti et son interdiction injuste et arbitraire d’organiser un rassemblement, auquel assiste qui le veut et s’exprime de la manière et avec le ton  qu’il l’entend », indique le parti