Accueil Afrique La Mauritanie présente à la conférence commerciale euro-africaine

La Mauritanie présente à la conférence commerciale euro-africaine

PARTAGER

Les travaux d’une conférence internationale, organisée dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne et portant la refonte du partenariat entre l’Union européenne et le continent africain en matière de commerce et d’investissement ont été ouverts le lundi 10 janvier courant dans la capitale française Paris.

Plusieurs Etats dont la Mauritanie ont participé à distance à cet important évènement commercial euro-africain organisé sous le thème “Relations commerciales UE – Afrique : vers de nouveaux partenariats” et visant à mettre en valeur le partenariat européen avec l’Afrique en matière de commerce et d’investissement, à quelques semaines du sommet UA-UE.

Divisée en plusieurs tables rondes, la conférence avait abordé tout d’abord les enjeux économiques et commerciaux du partenariat UE – Afrique en partant d’un état des lieux de ce partenariat avant d’évoquer le potentiel et les perspectives d’approfondissement des relations commerciales et d’investissement entre l’Union européenne et l’Afrique du Nord d’une part, et les pays de la zone subsaharienne d’autre part.

La Mauritanie a été représentée à cette conférence internationale par la directrice Générale de l’Agence de Promotion des Investissements en Mauritanie (APIM), Mme Aissata Lam.

Invitée à cet évènement par le ministre Délégué Français chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, M. Franck RIESTER, Mme Aissata Lam a fait une intervention à la table ronde modérée par l’ancien Premier ministre du Benin, M. Lionel ZINSOU.

L’occasion pour la Mauritanie de présenter le potentiel et les perspectives futures des relations commerciales et d’investissement entre l’Union Européenne et les pays africains de la zone subsaharienne, notamment la Mauritanie

Cet événement est organisé par la direction générale du Trésor pour le compte du ministère de l’Europe et des affaires étrangères, rappelle-t-on

Présentation et enjeux de l’événement

La refondation du partenariat entre l’Union européenne et l’Afrique sera au cœur de l’agenda de la présidence française du Conseil de l’Union européenne. Le sommet entre l’Union européenne et l’Union africaine en février 2022 sera l’occasion de marquer cette ambition au plus haut niveau politique. A travers trois tables rondes décrites ci-dessous, la conférence internationale organisée le 10 janvier permettra d’en aborder les enjeux de commerce et d’investissement.

Etat des lieux : enjeux économiques et commerciaux du partenariat Union européenne – Afrique

Les relations commerciales entre l’Union européenne et l’Afrique sont régies par des accords d’association pour l’Afrique du Nord, et par l’accord de Cotonou pour l’Afrique Subsaharienne. La table-ronde permettra d’échanger sur la mise en œuvre du cadre actuel et sur ses perspectives d’évolution, notamment en vue de l’entrée en vigueur de l’accord « Post-Cotonou ». La contribution à l’intégration régionale des accords de partenariat économique et de la mise en place de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) sera également abordée. Les discussions permettront par ailleurs de revenir sur les politiques d’aide au commerce et de facilitation des échanges développées par l’Union européenne en lien avec ses partenaires africains.

Focus sur la modernisation du partenariat commercial entre l’Union européenne et l’Afrique du Nord

Les accords d’association qui régissent les relations entre l’Union européenne et les pays d’Afrique du Nord ont contribué à la croissance des échanges entre les deux rives de la Méditerranée et à la structuration de plusieurs filières industrielles euro-méditerranéennes. Cependant, le potentiel commercial de ces liens demeure encore sous-exploité. Cette table ronde abordera les pistes envisagées pour approfondir les échanges, comme la localisation de chaînes de valeur en Afrique du Nord, le lancement de discussions commerciales sectorielles et la mise en œuvre d’initiatives telles que la Convention pan euro-méditerranéenne sur les règles d’origine.

Focus sur le renforcement des relations commerciales de l’Union européenne avec l’Afrique subsaharienne

Principal partenaire commercial et premier investisseur étranger en Afrique subsaharienne, l’Union européenne entend contribuer à une croissance robuste et durable. La discussion portera notamment sur les bénéfices attendus de l’extension géographique et sectorielle des accords de partenariat économique, ainsi que sur les défis à relever pour renforcer les relations commerciales et d’investissement : le rehaussement des standards sociaux et environnementaux prévus par le système de préférence généralisées et les accords de partenariat économique, le développement des coopérations en matière de diligence raisonnable des entreprises, et la prise en compte accrue des barrières aux échanges et des opportunités identifiées par les acteurs du secteur privé.

Format de l’événement

La conférence réunira des responsables politiques de haut niveau des États africains et de l’Union européenne, des experts académiques reconnus, des membres de la société civile, ainsi que des représentants du secteur privé. Elle sera ouverte par Franck Riester, Valdis Dombrovskis, Vice-président exécutif de la Commission européenne, Betty Chemutai Maina, Ministre de l’Industrialisation, du Commerce et de Développement entrepreneurial du Kenya, et Ryad Mezzour, Ministre de l’Industrie et du Commerce du Maroc.

Objectifs attendus

Un appel à contributions a été lancé pour la rédaction de documents d’orientation sur les perspectives commerciales de l’Union européenne avec l’Afrique. Les contributions des chercheurs et centres de recherche (européens comme africains) sont attendues pour le 10 janvier 2022. Elles seront ensuite sélectionnées et formeront un corpus qui prolongera la réflexion menée lors de la conférence du 10 janvier et nourrira la préparation du Conseil informel Commerce des 13 et 14 février ainsi que du sommet entre l’Union européenne et l’Union africaine.

Échanges commerciaux entre l’Union européenne et l’Afrique

225 milliards d’euros en 2020 +20% depuis 2016