Accueil Economie La LFR 2022 adoptée en dépit du rejet de l’opposition

La LFR 2022 adoptée en dépit du rejet de l’opposition

PARTAGER

Le parlement mauritanien a adopté ce mardi 26 juillet courant, la loi de finances rectificative pour l’année 2022 (LFR), par 88 voix pour et 13 contre.

Les ressources budgétaires de l’État dans cette LFR 2022 s’élèvent à 90 437,395 405 ouguiyas et les dépenses budgétaires de l’État dans la même loi à 108 142 161 346 ouguiyas.

Le déficit budgétaire atteindra, selon des données officielles,  17,7 milliards ouguiyas, soit 5,3% du PIB et une augmentation de 4,2 milliards ouguiyas par rapport à la loi de finances initiale.

Ce déficit sera financé sur les ressources propres de l’Etat et les emprunts contractés par anticipation, sans nouvelle incidence sur le niveau d’endettement de l’Etat, indique la même source précitée.

 Lee gouvernement s’attend à une accélération de la croissance de l’économie nationale mauritanienne pour atteindre à 4,5 %, contre 4,2 % prévus dans la loi de finances initiale de 2022.

Le gouvernement prévoit également à ce que les recettes du budget général de l’État (hors comptes spéciaux) augmentent de 15,29 milliards d’ouguiyas.

Ces hausses prévisionnelles se répartissent comme suit :

  • Les recettes fiscales, qui augmenteront d’un montant de 5,24 milliards ouguiyas, soit 10,63% par rapport à la loi de finances initiale,
  • Les recettes non fiscales (hors hydrocarbures) qui augmenteront jusqu’à 9,24 milliards ouguiyas, au taux de 52,7% par rapport à la loi de finances initiale de 2022,
  • Les recettes pétrolières (dépôt de signature et amende d’État) qui augmenteront de 0,81 milliard ouguiyas.