Accueil MAURITANIE Imposant étau sécuritaire autour du domicile de l’ex président Aziz

Imposant étau sécuritaire autour du domicile de l’ex président Aziz

PARTAGER

Une unité de la police anti-émeute a pris position, le samedi 8 janvier courant, en fin d’après-midi, tout autour du domicile de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz, sis dans la moughataa du Ksar, relevant de Nouakchott Ouest.

La Direction Nationale de la Sureté Nationale avait été ordonnée par le juge d’instruction de s’assurer du respect de l’ex Chef de l’Etat des obligations auxquelles il a été appelé à se conformer strictement, après sa mise en liberté conditionnelle la veille, dont celle de ne pas bouger de la maison spécifiée et de ne pas recevoir d’autres personnes en dehors des membres de sa famille, son épouse et son collectif de défense.

L’ancien président a été transféré vendredi soir de l’hôpital de cardiologie de Nouakchott à son domicile, rappelle-t-on.

Avec cet imposant étau sécuritaire installé tout autour de son palais privé, l’ancien président a grand intérêt à ne pas jouer aux provocateurs et à tirer les enseignements de son calvaire carcéral et sanitaire qui sont les conséquences naturelles de son entêtement et de son mépris de la loi et de la justice.

La mise en garde du pouvoir judiciaire, est parait-il claire l et la justice semble déterminée à aller au rythme de  toute escalade non souhaitée de l’autre partie, si Ould Abdel Aziz ne se conforme pas aux obligations qui lui sont imposées et qui, paradoxalement, rentrent plus dans son confort que sa « torture » physique ou psychologique.

“Le dossier de suivi de l’accusé Mohamed Ould Abdel Aziz, reste un dossier purement judiciaire, dont la compétence relève des tribunaux”, a affirmé le ministère de la justice dans un communiqué publié hier, rappelant qu’il est du seul ressort du pouvoir judiciaire et qu’aucune autre partie n’y à pouvoir”, rappelle-t-on.