Accueil ETATS-UNIE Ambassadeur des États-Unis à Nouakchott : Nous soutenons le rôle de la...

Ambassadeur des États-Unis à Nouakchott : Nous soutenons le rôle de la Mauritanie en tant qu’acteur régional dans la lutte contre l’extrémisme

PARTAGER
Ambassadeur des États-Unis à Nouakchott : Nous soutenons le rôle de la Mauritanie

L’ambassadrice des États-Unis à Nouakchott, Cynthia Kierscht, a déclaré que Washington soutenait le rôle de la Mauritanie en tant qu’acteur régional dans la lutte contre l’extrémisme violent, la résolution des problèmes des droits de l’homme, le renforcement de la cohésion sociale et le soutien à une économie inclusive et diversifiée.

Lors de la célébration par les États-Unis de leur fête nationale , vendredi, à laquelle ont assisté des responsables du gouvernement mauritanien, Kierscht a affirmé que les États-Unis d’Amérique continuent de travailler avec leurs partenaires mauritaniens afin de s’assurer que tous les défis sont relevés, et a salué le programme de réforme du président Mohamed Ould Cheikh El-Ghazwani, qui vise à renforcer l’intégration sociale et à assurer l’accès de tous les Mauritaniens aux services, le rôle moteur que joue la Mauritanie pour lutter contre l’extrémisme violent à l’intérieur de ses frontières et dans la région du Sahel.

Voici le discours intégral

Messieurs les Ministres, et membres de la délégation du gouvernement mauritanien,
Chers membres du corps diplomatique,
Amis du monde des affaires, de la société civile et du gouvernement,
Mesdames et Messieurs, honorables invités,

Je vous remercie d’être parmi nous ce soir pour célébrer l’anniversaire de la fondation des États-Unis. Il y a deux cent quarante-six ans, précisément le 4 juillet, le Congrès Continental de l’époque a officiellement adopté la Déclaration d’indépendance et depuis lors, les Américains célèbrent ce jour par des fêtes de tout genre.
La première célébration du 4 juillet a eu lieu à Philadelphie, en 1777. Il y a eu des expressions de joie, des feux d’artifice, des défilés et un navire a tiré une salve de 13 tirs de canons en l’honneur des 13 colonies américaines de l’époque.
Cette année 2022, les Américains aux États-Unis célébreront l’événement avec des barbecues, des pique-niques, des parades et des feux d’artifice. Et nous ferons de même ici ce soir. Mais avant de passer aux festivités de ce soir, j’aimerais parler de questions importantes pour les États-Unis, en particulier ici avec la Mauritanie.

Notre relation avec la Mauritanie est un partenariat en pleine expansion, bâtit sur des intérêts partagés et des objectifs communs. Nous travaillons quotidiennement avec nos partenaires mauritaniens pour réaliser le plein potentiel de la Mauritanie en tant que leader en matière de sécurité régionale, de construction de la cohésion sociale, de traitement des questions de droits de l’homme, et de soutien à une économie inclusive et diversifiée. En fait, pas plus tard qu’hier, le Secrétaire d’Etat Blinken a rencontré son homologue mauritanien, le Ministre Merzoug, à Madrid et ensemble ils ont parlé de toutes ces questions.

Un mot sur la sécurité. Il est de notoriété que sans la paix et la stabilité, aucun pays ne peut prospérer. A cet effet je salue le rôle de leader que la Mauritanie joue dans la lutte contre l’extrémisme violent aussi bien à l’intérieur de ses propres frontières que dans la région du Sahel, et l’ambassade se réjouit des opportunités offertes pour poursuivre ce partenariat.

En fait, l’année dernière, les États-Unis ont déployé une équipe d’experts en opérations spéciales pour s’entraîner aux côtés du Groupement des Fusiliers Marins mauritaniens. Aussi, les Etats Unis on ont financé un programme pluriannuel de 14,9 millions de dollars au profit du bataillon mauritanien au sein de la force de défense du G5 Sahel. Ils ont organisé des sessions de formation avec leurs partenaires de l’armée de l’air mauritanienne. Ils ont envoyé en stage des officiers militaires dans des institutions militaires américaines d’élite pour étudier dans les mêmes classes que leurs homologues américains. A cela s’ajoute la formation de 66 agents de la force publique mauritanienne dans le cadre du programme d’assistance anti-terroriste. D’autres programmes de formation sont également prévus. En somme les Etats-Unis sont restés et resteront toujours un partenaire fidèle à la Mauritanie dans la lutte contre les menaces d’extrémisme et de violence.

En ce qui concerne notre objectif commun visant à renforcer l’inclusion sociale et les droits de l’homme, nous saluons les progrès importants réalisés par la Mauritanie dans ces domaines. Comme l’a dit le président Biden, « défendre les droits de l’homme et démontrer que les démocraties répondent aux besoins de leur peuple sont des défis majeurs de notre époque », et nous continuerons à travailler avec nos partenaires mauritaniens pour nous assurer que nous relèverons ces défis ensemble.

Le Président Ghazouani a introduit un programme de réforme ambitieux pour promouvoir l’inclusion sociale et fournir un accès aux services à tous les Mauritaniens, et nous sommes prêts à soutenir ces efforts de réforme. En effet, l’ambassade des États-Unis a une longue histoire de collaboration avec le gouvernement et la société civile sur des questions telles que la fin de l’esclavage, la protection des femmes et des filles contre la violence basée sur le genre et le soutien aux libertés de toutes sortes. Pendant des années, nous avons travaillé à Nouakchott et dans les différentes wilayas pour promouvoir l’engagement civique, pour soutenir l’autonomisation des filles, pour mettre fin à la violence basée sur le genre, et pour aider à renforcer les capacités des écoles.

Tout ce bon travail a été possible grâce à la stabilité de la Mauritanie, et grâce à son développement démocratique. Avec les prochaines élections en 2023 et 2024, l’ambassade se réjouit de soutenir les efforts visant à garantir que tous les Mauritaniens puissent avoir la liberté de faire entendre leur voix.

S’agissant de notre partenariat économique, nous continuons à nous concentrer sur l’expansion de notre coopération économique, y compris à travers les opportunités découlant du gaz naturel offshore, et l’énorme potentiel de la Mauritanie en tant que producteur d’énergie renouvelable, ainsi que dans des industries plus récentes et plus petites. A travers le Forum d’affaires États-Unis-Mauritanie, nous avons encouragé l’augmentation des échanges et des investissements dans les secteurs de l’agriculture, du commerce électronique et de la fabrication de produits alimentaires. Nous continuerons à encourager les entreprises américaines à apporter leurs innovations en Mauritanie, tout en soutenant le gouvernement mauritanien dans ses réformes économiques et réglementaires, afin de mieux intégrer la jeunesse mauritanienne dans l’économie d’aujourd’hui. L’Agence américaine pour le développement international a investi 24 millions de dollars dans des programmes pour la jeunesse visant à promouvoir la cohésion sociale et l’engagement civique et à offrir une formation professionnelle et des compétences en leadership. L’espoir est que bientôt tous les Mauritaniens puissent voir se réaliser leur potentiel économique dans une économie productive, équitable et écologiquement durable.

Bien entendu, le plus grand défi auquel nous avons tous été confrontés récemment fut la pandémie mondiale du Covid. Grâce au programme COVAX, nous avons fait don à la Mauritanie de près de deux millions de doses de vaccins. Notre étroite collaboration avec le ministère de la santé a permis de s’assurer que ces vaccins ont été distribués dans tout le pays et que cela a contribué à ce que la Mauritanie soit l’un des pays ou le taux de vaccination est le plus élevé du continent africain.

Nos contributions à la société civile mauritanienne ne sont pas en reste. Depuis 2007, plus de 1 300 étudiants appartenant à des milieux économiquement défavorisés, ont bénéficié d’un programme d’enseignement de l’anglais d’une durée de deux ans, leur offrant ainsi des opportunités accrues sur le marché mondial. Plus de 500 Mauritaniens, dont de nombreux ministres, des hauts fonctionnaires, des universitaires, des journalistes et des leaders de la société civile, ont participé à notre programme de visiteurs internationaux. Et plus de cela 250 Mauritaniens ont participé aux États-Unis à des programmes d’éducation aussi prestigieux que le programme Fulbright. Des programmes d’échange comme ceux-ci favorisent les liens entre nos deux pays de manière profonde et durable et nous donnent l’occasion de continuer à développer le respect et la compréhension mutuels.

Enfin, j’aimerais saluer publiquement les récents votes de la Mauritanie à l’Assemblée générale des Nations unies en faveur de l’Ukraine. La Mauritanie s’est ainsi jointe aux Etats-Unis et à 138 autres pays pour adopter une résolution déplorant l’agression de la Russie et exigeant que la Russie retire « immédiatement, complètement et sans conditions » ses forces du territoire ukrainien. Nos pays ont également voté ensemble au cours du mois de mars dernier pour condamner les attaques de la Russie contre les civils et nous avons exprimé ensemble notre préoccupation quant à l’impact du conflit sur l’augmentation de l’insécurité alimentaire. Ces résolutions ont envoyé un message sans équivoque de soutien à l’Ukraine et au droit international, notamment à la Charte des Nations unies.

Je salue la détermination de la Mauritanie à prendre cette position. Comme vous, je suis horrifié par les rapports faisant état de pertes civiles inacceptables et de déplacements massifs de populations en Ukraine à la suite de l’agression de la Russie. Les États-Unis sont convaincus que le vote de la Mauritanie en faveur du droit international, y compris la Charte des Nations unies, restera dans les mémoires comme la bonne chose à faire.

Enfin et sur une note plus légère mais pas des moindres, je voudrais remercier les nombreuses personnes qui ont rendu cette soirée possible. Nos sponsors, Kosmos Energy, Les Grands Moulins de Mauritanie, Seaboard Overseas and Trading Group, et SOBOMA Coca-Cola Company, qui ont offert leur aide pour organiser cet événement. Merci à Stuart Nincehelser, notre officier de contrôle, Sarah Benchiba, responsable du protocole, Stephen Dombkoski, notre ingénieur du son. Merci à nos équipes des affaires publiques et des affaires administratives, à notre équipe de sécurité qui a assuré notre sécurité, merci à vous tous pour votre contribution inestimable à la réalisation de cette soirée. Et un grand merci au personnel de nos services généraux et des bureaux des installations, pour toutes les heures de travail acharné passées à préparer l’ambassade pour cette fête.

Aussi j’aimerais remercier tout spécialement les talentueux musiciens du Quatuor Eleanor Dubinsky pour avoir fait tout le chemin depuis les Etats-Unis pour jouer cette si belle musique pour nous. Bienvenue en Mauritanie.

Sur ce, chers invités, veuillez accepter ma gratitude, pour être ici ce soir afin de célébrer le jour de l’indépendance américaine, et pour le travail important que vous faites chaque jour. A présent, je vous demande de bien vouloir profiter du reste du programme de la réception. Je vous remercie. shukran.