Accueil MAURITANIE Bouamatou : 2021-2030, décade de l’espoir et de la sérénité

Bouamatou : 2021-2030, décade de l’espoir et de la sérénité

PARTAGER
Bouamatou

Si 2010-2019 a été la décennie de l’exil forcé du milliardaire et opposant mauritanien Mohamed Ould Bouamatou, objet d’un mandat d’arrêt international à cette période, émis contre lui par son cousin germain et l’homme qu’il avait soutenu à coup de milliards aux présidentielles de 2008, pour arriver aux commandes du pays sans coup férir, en l’occurrence l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz, le constat aujourd’hui est tout à fait différent pour l’argentier et laisse place à l’optimisme d’une décade 2020-2030, prometteuse d’événements heureux et inédits pour la Mauritanie.

Un constat que le milliardaire a dressé à Financial Afrik dans une récente interview, où il souligne d’emblée, que sa présence à Nouakchott est hautement significative de la disparition de l’ordre ex ante et de l’émergence d’une nouvelle ère sur laquelle les mauritaniens de tous bord nourrissent de grands espoirs.

Répondant à la question “Vous êtes de retour dans votre pays après dix années d’exil. Croyez-vous que les choses ont réellement changé ?“, l’argentier affiche un optimisme quasiment sans réserve, sur fond d’une satisfaction, même s’il ne le dit pas explicitement, de la façon avec laquelle le Président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani dirige le pays.

“J’en suis persuadé”, assure-t-il de manière catégorique, sous-entendu que les choses ont bien changé

« Ma présence en Mauritanie montre que les choses ont changé. Sinon je ne serais pas là», dit-il

Et d’ajouter : “cette décennie dans laquelle nous sommes actuellement est celle de l’espoir. C’est aussi la décennie de la sérénité et de la quiétude”.

Tout le portrait contraire fait de la décennie de la corruption de l’ère azizienne, dont les extravagances et les abus du pouvoir, ont rendu les mauritaniens impitoyables à son égard, même alité au lit, après avoir été sauvé de justesse des suites d’une thrombose veineuse ayant conduit à une coagulation du sang, à son lieu de détention à l’Ecole de police de Nouakchott.

Faisant le procès de l’ex régime, Bouamatou dit : “avant, la Mauritanie traversait des années de plomb avec un gang de vautours et de rapaces qui ont pillé tout le pays et qui ont empêché qui que ce soit de faire des affaires à part un petit cercle restreint. Cela nous a malheureusement fait perdre toute une décennie”.

Pour le milliardaire, 2010-20190 était un véritable gâchis pour le pays qui voit l’espoir s’installer petit à petit avec la décade 2021-2030.