Accueil MAURITANIE VACCIN ANTI-INDÉPENDANTISTE (Mise au point). Par Siree KAN

VACCIN ANTI-INDÉPENDANTISTE (Mise au point). Par Siree KAN

PARTAGER
VACCIN ANTI-INDÉPENDANTISTE (Mise au point). Par Siree KAN

Des personnes très gênées par la percée du mouvement MAÏS, fruit de d’un travail collectif de 2 ans, épient mes moindres faits et gestes, tombant ainsi dans les pièges et traquenards que je leur concocte pour démasquer les moins futés d’entre eux. Je leur donne quelques pistes pour échapper à mes futures flèches empoisonnées.
1. Un écrit sans une signature authentifiée MAÏS n’engage que son auteur. Regardez donc le pied page pour vous assurer qui écrit. Sachez aussi que MAÏS n’a pas de président mais un comité de pilotage élargi. 

2. Si vous vous délectez d’une grosse erreur portant ma signature et n’engageant que ma responsabilité,  cela prouverait que je suis humain, ce que tout le monde sait. D’ailleurs je suis très heureux d’avoir toute une armée de jaloux et rumineurs pour noter dans un registre tous mes axes d’amélioration.

3. Je ne réponds JAMAIS aux insultes et autres verbiages dont le seul but  est de me faire descendre en dessous de mon exigence de rigueur et de bonne éducation. D’ailleurs je mets quiconque au défi de sortir une ligne où j’ai été irrévérencieux envers une personne. 

4. Je ne m’attaque qu’aux puissants car je suis opprimé comme vous qui aimeriez voit MAÏS disparaître, même si vous voudriez bien être indépendants. Mais quand allez-vous vous libérer par vous-même? Aidez MAÏS au lieu de lui nuire et retarder de plusieurs décennies la reconnaissance internationale du Tékrour. 

5. Une fois toutes les preuves assemblées que vous êtes manipulés par le pouvoir ou d’autres structures politiques, ma plume de paon pourrait se transformer en guillotine pour vos lâches donneurs d’ordres. 

6. Toujours se méfier d’un tékrourien qui connaît par coeur son histoire depuis Kouch et Kemet. Cela confère une confiance en soi qui peut retracer des frontières déclarées intangibles par ceux qui se croient supérieurs. Les envahisseurs et esclavagistes d’Orient et d’Occident savent-ils que Platon a fait son primaire chez nos ancêtres ? C’est à se demander si son maître Socrate a vraiment existé. 

Bien apprendre ces 6 leçons est la 1ère dose du vaccin qui va soigner les anti-indépendantistes dont certains pensent que MAÏS va leur piquer leurs électeurs. S’ils étaient curieux et savaient lire, ils auraient su que les makkistes [membres de MAÏS ndlr] ne reconnaissent pas la constitution du Trab El beidhan. Ils ont par conséquent appelé à boycotter toutes les élections. MAÏS ne cherche pas des électeurs mais des hommes et femmes pour développer et libérer le Tékrour. Nous ne sommes donc pas en concurrence avec les politiciens.  Politique, droits humains ou démocratie ne vont pas tracer cette urgente frontière de sécurité entre les tékrouriens et ceux qui ne les aiment pas. La répétition du génocide de 1989 est très probable avec une armée  hassanophone aux généraux hassan et petits soldats haratines. Inquiétant ces milices qui diffusent sur le net leurs démonstrations de force sans être inquiétés par la junte. Mais je n’ai pas peur car l’indépendance de mon pays Tékrour est certaine. 

J’arrête ici la 1ère dose du vaccin, on ne livre pas à l’ennemi toutes les armes pour nous abattre. 

J’ai oublié de vous rassurez, MAÏS n’affine pas ses stratégies de lutte pour l’Indépendance sur les réseaux sociaux. Vous fier à mes posts sur facebook ou à mes tweets est d’une extrême naïveté qui me rend heureux de ne pas vous compter dans nos rangs. Dès lors, pourquoi polémiquer avec vous? Les indépendantistes fiables se connaissent entre eux et avoir notre confiance demande patience et endurance.

Parmi ceux qui me lisent régulièrement il y a des esprits critiques et bien intentionnés, ceux-là sont absolument nécessaires et ont beaucoup contribué au succès de l’approche MAÏS. Une vérité pour faire un bond de géant est préférable à des compliments mielleux qui ne nourrissent que l’orgueil du flatté. 

28 octobre 2022Siree Kan Tekruur
 Extrait vidéo: Cheikh Anta DIOP parlant de Kemet, Kouch et Kummbaari