Accueil MAURITANIE Nouakchott : Une dakaroise fauchée par un véhicule devient paraplégique!

Nouakchott : Une dakaroise fauchée par un véhicule devient paraplégique!

PARTAGER

Elle s’appelle Marième SIBY, une ressortissante Sénégalaise de 26 ans. Elle est venue en Mauritanie pour travailler comme domestique à Tevragh Zeina afin de gagner dignement sa vie.

C’est une brave jeune femme qui a quitté son Sénégal natal et sa chère famille pour gagner sa vie en Mauritanie et aider sa famille restée au village. Jeudi dernier (le 02 06 22), vers 11h, elle a été fauchée très violemment par un véhicule qui roulait à vive allure sur la route de la SNDE dans le quartier de Sahraoui à Tevragh Zeina (Nouakchott) alors qu’elle se rendait au marché pour faire les courses.

Elle marchait tranquillement sur le bord de la route lorsqu’elle a été percutée très violemment et de dos par un véhicule qui roulait très vite, comme le montrent les images d’une caméra de surveillance du quartier.

C’est un miracle qu’elle soit encore en vie, avec de multiples fractures au niveau de la colonne vertébrale, des jambes et des bras. Elle a également eu un traumatisme crânien. Ce sont les témoins oculaires de l’accident qui ont contacté son employeur qui par la suite est venu accompagné de la protection civile et d’une ambulance, qui l’a transportée au service de Neurochirurgie de l’hôpital national où elle est actuellement hospitalisée.

L’automobiliste qui l’a percutée a été arrêté, il est actuellement en garde à vue Mariame aura besoin d’une multitude d’interventions chirurgicales dont la 1ère est une opération au niveau du dos et de la colonne vertébrale, qui coûte 975 000 Ouguiyas (97 500 MRU). Grâce à la mobilisation de différents donateurs publics comme privés, ces premiers montants ont pu être rassemblés et son opération est programmée dans les prochains jours.

Ainsi, la famille qui emploie la jeune femme a contribué ainsi que 2 ONG par le biais du corps médical de l’unité où elle se trouve, son Excellence l’Ambassadeur du Sénégal en Mauritanie, M NDOUR, la famille du chauffeur, l’association des Sénégalais de Mauritanie et diverses bonnes volontés qui ont contribué. Un grand merci à toutes ces bonnes volontés auprès de qui nous nous excusons pour d’éventuels oublis.

Il est à noter que l’état de Marième va nécessiter plusieurs opérations qui demanderont d’importants moyens financiers : les interventions chirurgicales au niveau des jambes, des bras, du traumatisme crânien, sans oublier les ordonnances et les séances de rééducation qui suivront.

Son Excellence, M. L’ambassadeur du Sénégal ainsi que l’association des Sénégalais de Mauritanie et d’autres bonnes volontés dont des actrices et acteurs de la société civile Mauritanienne lui rendent visite régulièrement et veillent sur elle : qu’elles soient remerciées ici pour leur générosité et qu’Allah les rétribue grandement pour leur bon cœur. Des contacts ont été également pris auprès de Centres Hospitaliers Universitaires en France au cas où nous pourrions obtenir une aide pour faire une évacuation sanitaire.

Vous pouvez toujours continuer à l’aider financièrement à travers le numéro Bankily qui vous a été déjà communiqué.

Mais nous avons surtout besoin d’une aide pour une évacuation sanitaire dans un pays disposant de plateaux techniques pluri disciplinaires dans la prise en charge de poly traumatismes afin de limiter les risques des opérations suivantes. Nous faisons donc appel à la générosité des ambassades étrangères qui sont en Mauritanie sans oublier des ONG internationales habituées à faire ce genre d’opérations d’urgence comme la chaîne de l’espoir ou des dispositifs équivalents.

Merci d’avance pour votre mobilisation et votre aide précieuse pour permettre à Marième de recouvrer, sans trop de risques, un état de santé qui lui permettrait de pouvoir continuer à subvenir à ses besoins de façon autonome.

La jeune femme est originaire de Gouriki koliabi, dans le département de Kanel dans le Fouta, côté Sénégal en face de Magama (Mauritanie). Elle est issue d’une famille modeste et son père et son frère sont accourus à son chevet et sont arrivés dimanche à Nouakchott. Si vous voulez apporter votre aide à Marième, merci de partager largement ce message et de contacter les numéros ci-dessous :

WhatsApp de son amie à son chevet : 37 05 15 90

Bankily : 48 16 75 59

Ibrahima NDAO

Cridem https://cridem.org/C_Info.php?article=757146