Accueil Sécuruté Sénégal : saisie d’armes d’une valeur de plus 5 millions $

Sénégal : saisie d’armes d’une valeur de plus 5 millions $

PARTAGER

Des munitions de guerre d’une valeur de 5 millions de dollars ont été saisie par la douane sénégalaise lors d’une opération de contrôle du navire « Eolika » battant pavillon guyanais et ayant déclaré être en ravitaillement au port de Dakar, a annoncé la douane sénégalaise dans un communiqué.

« Alertés par l’absence de documents fiables de navigation et de transport maritime mais surtout par les incohérences des déclarations du Capitaine du navire, les agents de la Subdivision maritime des Douanes, notamment ceux de la Brigade portuaire, ont décidé de procéder à la fouille et au contrôle de la cargaison », a précisé la douane dans le communiqué publié mardi sur son site.

« L’opération a permis la découverte de trois conteneurs remplis de divers types de munitions. La valeur totale des cartouches ainsi saisies est estimée à plus de trois milliards de francs CFA (5.208.645 Usd) sur le marché intérieur », souligne le communiqué sans donner plus de détails ni sur la date de la saisie ni sur les pays de départ et de destination du navire.

Les membres de l’équipage, quatre ukrainiens, sont en train d’être auditionnés, a fait savoir le communiqué, assurant qu’une enquête approfondie est en cours.

Allant à fond sur la nature de la mystérieuse saisie, le confrère dit senenews: “Sur une première image, un carton défait est montré avec des munitions. Sur le carton en question, il est inscrit un nom « Fiocchi ».

et d’ajouter : “pour ceux qui ne le savent pas, Fiocchi Munizioni est l’un des fabricants de munitions les plus anciens au monde. Créée en 1876 en Italie, cette entreprise est basée à Santa Barbara à Lecco. Il est le leader mondial dans le domaine des munitions de petit calibre. Fiocchi propose des munitions pour la chasse, le tir sportif mais aussi pour la sécurité publique et privée. Armes-occasion.fr fait savoir que Fiocchi a fait un chiffre d’affaires de 180 millions d’euros (117 milliards FCFA) en 2017”.

et de poursuivre : “Sur la même image, des munitions sont montrées. Un expert en armement consulté révèle que les munitions sont des « 9mm Luger ». Elles sont d’habitude destinées à des armes de poing ou des pistolets mitrailleurs”.

et de conclure : “un second carton met en exergue un autre type de munition qui, analysée par notre expert, donne des « cartouches de guerre de calibre 5.56 mm », soulignant qu’une troisième image exposée fait place à une plus grande caisse avec au moins une quinzaine de cartons à l’intérieur et deux piles de cartouches qui seraient des cartouches à blanc du même calibre que le précédent.

Agences