Accueil Afrique Procès Sankara : Blaise Compaoré condamné à la perpétuité

Procès Sankara : Blaise Compaoré condamné à la perpétuité

PARTAGER

L’ancien président du Burkina Faso, qui vit en exil à Abidjan, est reconnu coupable d’avoir participé à l’assassinat de son prédécesseur Thomas Sankara en 1987.

L’autre grand absent de ce procès, Hyacinthe Kafando, l’ancien commandant de la garde de Blaise Compaoré, a également été condamné à la perpétuité.

Enfin, présent lors des audiences, le général Gilbert Diendéré, l’un des principaux chefs de l’armée lors du putsch de 1987, écope également de la prison à vie. Son avocat a jugé la condamnation de son client excessive. “En étant accusé présent, il a la même peine que ceux qui était absents”, a déploré Mathieu Somé. Pour lui, “ce n’est pas tout à fait juste car il (Gilbert Diendéré) est venu apporter sa contribution”.

Sentences plus lourdes que les réquisitions

Dans les trois cas, la sentence du juge va ainsi plus loin que les réquisitions du parquet militaire. Celui-ci avait requis 30 ans de prison pour Blaise Compaoré et Hyacinthe Kafando, et de 20 ans pour Gilbert Diendéré.

Les trois hommes sont condamnés pour “attentat à la sûreté de l’Etat”. Blaise Compaoré et Gilbert Diendéré sont également reconnus coupables de “complicité d’assassinat” et Hyacinthe Kafando, soupçonné d’avoir mené le commando qui a tué Thomas Sankara, d'”assassinat”.

Les avocats ont 15 jours pour faire appel de cette décision.

DW