Accueil MAURITANIE Nouveau rebondissement dans la plainte contre Taya à Bruxelles

Nouveau rebondissement dans la plainte contre Taya à Bruxelles

PARTAGER

« L’action en responsabilité introduite par l’ AVOMM contre l’Etat Belge, aux fins d’examiner les effets négatifs des multiples modifications législatives, sur la plainte déposée par l’AVOMM du chef de crime de guerre et de crime contre l’Humanité contre Ould Sid’Ahmed Taya, sera plaidée lundi 21 mars 2022 devant la chambre 1F de la cour d’appel de Bruxelles, qui siègera au local 1.31 au palais de justice de Bruxelles, place Poelaert, 1 à 1000 Bruxelles », indique l’Association d’Aide aux Veuves et Orphelins de Militaires Mauritaniens (AVOMM), selon laquelle, l’audience est fixée à 10H30.

« L’AVOMM y sera représentée par ses conseils habituels, Me Marc Libert et Me Alexandra Tymen », indique-t-on

Répondant en juillet 2021 dans une interview accordée au Magazine « Jeune Afrique », à la question si le retour de l’ancien Chef d’Etat, qui vit toujours en exil au Qatar, en Mauritanie est envisageable et s’il s’est entretenu avec lui après son investiture, le président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani répondit :

« C’est inexact, nous ne nous sommes pas parlé. Son retour n’a jamais été envisagé, ni par lui, ni par moi. Le fait que Maaouiya Ould Taya ne soit pas en Mauritanie aujourd’hui résulte de sa propre volonté. Le jour où il décidera de revenir, il reviendra certainement ».