Accueil MONDE Macron et Marine Le Pen au second tour de la présidentielle

Macron et Marine Le Pen au second tour de la présidentielle

PARTAGER
Macron et Marine Le Pen au second tour de la présidentielle

Anne Hidalgo, la candidate du PS, aurait récolté 1,9% des suffrages, selon les premières estimations. Dans le 14e arrondissement de Paris, la maire de Paris, qui a pris en première la parole, a dit qu’elle “continuerait à mettre toute son énergie de femme politique et de citoyenne pour une France plus belle et plus juste. Anne Hidalgo a appelé à voter pour Emmanuel Macron lors du second tour de l’élection présidentielle.

“Les résultats, comme l’abstention, témoignent d’une France fracturée et d’une extrême-droite aux portes du pouvoir. Pour que la France ne bascule pas, j’appelle à voter contre l’extrême droite de Marine Le Pen en vous servant du bulletin de vote Emmanuel Macron”.

20h00– Les premières estimations du premier tour de l’élection présidentielle 2022 placent en en tête des suffrages le président sortant Emmanuel Macron avec plus de 28,6% des voix, devant la candidate du Rassemblement national Marine Le Pen, avec 24,4% des voix.

Jean-Luc Mélenchon, le candidat de l’Union populaire, qui bénéficiait d’une forte dynamique ces dernières semaines, récolterait 20,2% des suffrages.

En 2017, le seuil de qualification pour le second tour était de 21,30%, le score obtenu par Marine Le Pen, alors que le candidat d’En Marche avait réalisé un score de 24,01%. Jean-Luc Mélenchon, qui avait terminé à la quatrième place derrière François Fillon, avait réalisé 19,58% des suffrages en 2017.

Une abstention marquée

Le premier tour est une nouvelle fois marqué par une forte abstention, à moins de 30% Des résultats redoutés au regard des sondages publiés ces dernières semaines, mais surtout suite aux différents points de passage lors de ce dimanche électoral. A 12H, le taux de participation s’élevait à 25,46% (en retrait de 3 points par rapport à 2017). A 17H, dernière communication du ministère de l’Intérieur avant les premières estimations des résultats fournies à 20H, la participation s’est établie à 65%, soit 4,4 points de moins qu’en 2017 (69,42%) et 5,5 points qu’en 2012 (70,59%). La participation est toutefois largement supérieure à celle de 2002 (58,45%), année record pour l’abstention à un premier tour d’élection présidentielle.

Cette journée électorale a été marquée par l’incertitude jusqu’au dernier moment d’une partie des électeurs. Selon le sondage Elabe publié avant le silence électoral, parmi les Français qui ont l’intention d’aller voter, seulement 76% (+4) se disaient sûrs de leur choix. 24% (-4) des sondés déclaraient, eux, qu’ils “pourraient changer d’avis d’ici à l’élection”, ce qui, étendu à toute la population votante, représenterait 8 millions de personnes indécises.

Reste à savoir quel sera le report des voix en faveur des candidats en lice pour le deuxième tour. Si les estimations sont confirmées, Emmanuel Macron réaliserait un score identique à 2017, signifiant que le président n’a pas élargi sa base électorale en 2022 par rapport au scrutin précédent. Le président sortant visait une large victoire au premier tour.

Du côté de Marine Le Pen, elle pourrait compter sur une très grande partie des voix d’Eric Zemmour, de Nicolas Dupont-Aignan et d’une partie également de Jean-Luc Mélenchon.

La consigne de vote de Valérie Pécresse sera également scrutée de près. Vendredi, elle a indiqué son choix personnel, sans donner de consigne de vote

Latribune.fr