Accueil Afrique L’Algérie pourrait arrêter de fournir du gaz à l’Espagne

L’Algérie pourrait arrêter de fournir du gaz à l’Espagne

PARTAGER

Le gouvernement espagnol « espère » que son changement de position sur le Sahara n’affectera pas l’approvisionnement du pays en gaz par l’Algérie, son principal fournisseur.

La décision de l’Espagne de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara, risque d’ouvrir une crise énergétique en Espagne qui pourrait ne plus recevoir du gaz de l’Algérie, son principal fournisseur.

En 2021, l’Espagne a importé près de 50 % de gaz algérien via le Medgaz, rappelle ABC qui souligne que l’Algérie est le troisième fournisseur de gaz en Europe avec 83 % d’exportations dont 65 % en Espagne et en Italie au titre de l’année dernière, soit 55 milliards de m3 contre 38,2 milliards de m3 en 2020.

L’Algérie reproche à l’Espagne de ne l’avoir pas informée de cette décision, mais la réalité est que l’Algérie est un ardent défenseur du peuple sahraoui et un soutien du Front Polisario, l’autre partie au conflit au Sahara.

En réaction à cette décision de l’Espagne qu’elle a accueillie avec « surprise », l’Algérie a rappelé samedi son ambassadeur à Madrid pour des consultations, et pourrait décider, dans les prochaines semaines, de ne plus fournir de gaz à l’Espagne.

Bladi.net