Accueil MAURITANIE Kane Hamidou Baba: “Nous voulons un dialogue national sérieux et inclusif sans...

Kane Hamidou Baba: “Nous voulons un dialogue national sérieux et inclusif sans tabou”

871
0
PARTAGER
Kane Hamidou Baba: “Nous voulons un dialogue national sérieux et inclusif sans tabou”

Kane Hamidou Baba, président de la Coalition Vivre Ensemble (CVE), s’est exprimé aujourd’hui sur la question du dialogue national en Mauritanie.

Monsieur Kane, invité dans une plateforme d’un réseau social, a déclaré que la CVE ira au dialogue et a déjà préparé sa contribution au dialogue nationale sur deux points majeurs: un dialogue sur l’unité nationale et la cohésion sociale et un dialogue politique sur la démocratie et les libertés. Sur l’unité national et la cohésion la CVE propose: 

une nouvelle politique de partage du pouvoir 

une nouvelle forme de gouvernance et d’aménagement du territoire 

une nouvelle politique de partage des richesses

un nouveau pouvoir judiciaire

une nouvelle approche de l’état civil

une nouvelle loi foncière protectrice

une nouvelle politique contre l’esclavage et ses pratiques associées

une nouvelle politique culturelle, linguistique, éducatif, audiovisuel et diplomatique

Sur le plan politique, la CVE propose la reforme des institutions et les règles du jeu démocratique. 

Le pays est dans une crise qui date de l’indépendance “il faut faire face a ces problèmes dans le cadre d’un dialogue, d’échange et de discussion…Il vaut mieux trouver des solutions pacifiques plutôt que de s’attacher à des solutions de violences que ne font l’affaire de personne.” 

Nous croyons au génie du peuple mauritanien pour trouver les solutions idoines aux problèmes que la Mauritanie est confrontée y compris des problèmes cultuels, économiques, sociaux et de discriminations”. Déclare Kane Hamidou Baba.

Sur la question d’un gouvernement d’union national, Kane Hamidou Baba a déclaré “qu’un gouvernent de technicien et de technocrate ne peut pas satisfaire la demande d’opinion qui a ses exigences d’autant que le gouvernement ne parle pas avec l’opinion, un gouvernement doit être essentiellement de politique“.

Sur la question du président, Kane Hamidou Baba juge négative le bilan du président Ghazouani. “La gestion de la covid est peu transparente. La CVE demande un commission d’enquête parlementaire sur la gestion des fonts et aides de la covid”. 

Enfin sur le passif Humanitaire et des déportés, Kane Hamidou Baba a souligné que c’est un poids lourd au dialogue et qu’il ne peut pas y avoir un dialogue sérieux sans ces questions. 

Nous sommes des politiques, il appartient aux victimes et aux ayants droits d’être mis en avant dans le cadre de ces questions liées aux déportés, liées au passif humanitaire. Nous pouvons être des facilitateurs…c’est un problème national qui les concerne en premier lieu.

Kane Hamidou Baba a conclut que tous les sujets d’intérêt national serons abordés au dialogue sans tabou. “Ce qui est important c’est que les conclusions consensuelles qui seront tirées de ce dialogue soient appliquées”.