Accueil MAURITANIE Il y a plus de mobiles pour davantage d’opposition au pouvoir, dit...

Il y a plus de mobiles pour davantage d’opposition au pouvoir, dit un leader de Tawassoul

PARTAGER

Les raisons incitatives à s’opposer à l’actuel régime du président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani sont restées inchangées et se sont mêmes accentuées, a affirmé le vice-président du parti du Rassemblement National pour la Réforme et le Développement – Tawassoul, Saleck Ould Sidi Mahmoud.

Nous nous opposons à la façon de gouverner et non aux individus, a-t-il déclaré au cours d’un meeting populaire organisé par son parti ce lundi 15 aout courant, dans la moughataa de Tintane, relevant du Hodh Gharbi.

“Les conditions des citoyens s’aggravent, les libertés reculent et la plupart des présumés acquis vantés par le pouvoir sont des illusions “, a affirmé Ould Sidi Mahmoud.

“La corruption s’est étendue et ce qui en parlent, évoquent des milliards pillés au lieu de dizaines de millions et la Cour des comptes ne publie plus ses rapports”, a-t-il déploré.

 Si les fonds pillés avaient été restitués, ils serviraient à bien de choses dont la création d’emplois aux jeunes chômeurs mauritaniens ainsi qu’à résoudre certains problèmes posés aux mauritaniens, a ajouté le leader islamiste.

L’assurance maladie n’a bénéficié jusqu’à présent à aucun habitant de la capitale, Nouakchott, où réside le tiers de la population du pays et où se trouvent les services de santé les plus importants de la Mauritanie, a-t-il précisé

Ceux qui en ont profité dans le milieu rural, dépensent dans le transport pour rejoindre la capitale plus que les moyens modestes à leur disposition, a poursuit Ould Sidi Mahmoud, pour lequel, l’érudit Mohamed El Hacen Ould Deddew, qui a loué dernièrement la gouvernance de Ghazouani, n’est pas l’exclusivité d’une partie et Tawassoul n’accorde la priorité de proximité de lui à aucun parti.