Accueil Afrique GTA- Sénégal -Mauritanie : vers un fonds commun d’investissement

GTA- Sénégal -Mauritanie : vers un fonds commun d’investissement

PARTAGER
GTA- Sénégal -Mauritanie : vers un fonds commun d'investissement

Les travaux de la deuxième session du réseau mauritano-sénégalais des parlementaires, cloturés dimanche dernier, 21 novembre courant dans la capitale mauritanienne Nouakchott, ont fait d’importantes recommandations, dont la création d’un fonds d’investissement commun dans le cadre de l’exploitation du projet Ahmeyem.

Les conclavistes ont insisté également sur la poursuite des initiatives et des consultations sur l’exploitation du gaz, appelant à la création d’un cadre de consultations ou d’un comité regroupant tous les intervenants des deux pays, permettant le maintien d’un dialogue parlementaire entre les deux parties.

Les participants ont recommandé aussi de mener une action commune efficace auprès de tous les partenaires et acteurs, en particulier la société civile, les universitaires, les sociétés d’exploration et les collectivités dans le cadre de l’exécution des mécanismes de suivi et d’évaluation des stratégiques globales, afin de les associer à ces perspectives.

La question de l’environnement n’a pas échappé au réseau des parlementaires au cours de cette rencontre, recommandant à ce propos d’imposer l’évaluation environnementale et de veiller à tout prix à limiter les répercussions négatives de l’exploitation pétrolière et gazière sur les secteurs de la pêche et de l’agriculture.

Ils ont appelé par ailleurs à œuvrer inlassablement afin d’identifier les conséquences de l’exploitation du pétrole et du gaz sur les ressources naturelles des deux pays et d’interagir afin de les circonscrire au maximum, voire même à prendre toutes les dispositions nécessaires qui permettent de les éviter, pour le bien-être des citoyens.

Le domaine législatif était aussi au menu des recommandations, puisqu’un appel a été lance afin de garantir, la conformité des textes juridiques et des politiques suivies dans les deux pays pour assurer une bonne implication des acteurs locaux dans le processus d’exploitation.

Le ministre du Pétrole, des Mines et de l’Énergie, M. Abdessalam Ould Mohamed Saleh a mis en exergue, au cours de la cérémonie de clôture de cette seconde session des travaux du réseau mauritano-sénégalais des parlementaires, le grand intérêt accordé par son Département à ces recommandations.

Cette ession s’est tenue dans le cadre des relations fraternelles unissant les deux pays, relations basées sur des liens culturels, politiques, historiques, ainsi que sur le bon voisinage et une coopération fructueuse dans tous les domaines, en particulier celui de l’énergie, a-t-il affirmé.

Le ministre a salué à la fin de son mot la Banque Mondiale et les sociétés internationales impliquées dans l’exploitation du projet Ahmeyem pour leur soutien à la Mauritanie.