Accueil Economie Bouamatou expose à Nouakchott sur le take-off économique

Bouamatou expose à Nouakchott sur le take-off économique

PARTAGER
Bouamatou

La bête noire de la décennie de la corruption de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz et milliardaire mauritanien Mohamed Ould Bouamatou s’est fait très rare dans son pays, même après l’annulation de l’actuel pouvoir du président Mohamed Ould Ghazouani de l’arrêt de mandat international dont il avait fait l’objet à l’époque, comme d’ailleurs d’autres opposants dont Moustapha Limam Chavi-i.

L’homme d’affaires qui nourrit constamment des ambitions africaines voire régionales et mondiales dans le mécénat, avait pris part jeudi et vendredi derniers aux travaux du Forum de l’investissement en Afrique 2050, enjeux et défis, organisé par le ministère des affaires économiques et de Promotion des Secteurs productifs en partenariat avec le magazine « Financial Afrik ».

Officiellement, le forum de deux jours, constitue l’occasion pour l’élite économique et financière africaine et internationale de discuter des enjeux stratégiques de développement de l’Afrique et de définir les tendances globales de l’Afrique en 2050 afin de donner aux Etats et organisations des outils d’analyses pour une meilleure anticipation stratégique.

L’événement qui réunit près de 200 acteurs économiques et financiers, devra créer selon les organisateurs, un dynamisme sur la voie de la réalisation de l’objectif général de développement de l’économie africaine en général.

Le thème de ce forum est un écho aux conséquences de la crise sanitaire actuelle, à l’évolution des technologies et de l’écosystème bancaire, à la problématique de financement des infrastructures, aux perspectives des secteurs des industries extractives, à l’évolution démographique et à l’intégration africaine, avait affirmé d’ailleurs, à l’ouverture des travaux du dit forum le ministre des Affaires économiques et de la Promotion des Secteurs productifs, M. Ousmane Mamoudou Kane.

Le ministres de l’élevage Lemrabott Ould Benahi et la présidente de l’Agence de Promotion de l’Investissement en Mauritanie Mme Aissata Lam ont présenté au cours de ce forum des exposés sur les opportunités d’investissement dans le domaine de l’élevage en Mauritanie et sur le cadre institutionnel et juridique, pour le premier et sur le climat des affaires et les opportunités d’investissement en Mauritanie, pour la seconde.

L’homme d’affaires mauritanien Mohamed Ould Bouamatou, a fait également un exposé au cours de cette rencontre sur le rôle du secteur privé et le décollage économique.

Le milliardaire dont les banques et les sociétés avaient lourdement souffert 10 ans durant de l’embargo économique et financier imposé particulièrement par l’ex Chef de l’Etat Ould Abdel Aziz, s’est dignement prêté à faire le procès de cette période où l’investissement sur fond d’intérêt personnel a être prédominant par rapport à la vocation de l’investissement public qu’est la création des conditions d’un développement économique et social durable et bénéfique au profit du peuple.

 Les précédentes présentations faites au cours d’une session organisée sous le thème « Investissons en Mauritanie », avaient été suivies de deux autres ayant porté sur les secteurs extractifs et les nouvelles perspectives en Mauritanie, les horizons du secteur minier en Mauritanie et les enjeux économiques d’une part et le financement du logement en Mauritanie et les perspectives de modernisation des villes mauritaniennes, d’autre part, rappelle-t-on.

Le ministre s’est également appesanti sur la vision et la volonté du gouvernement mauritanien de développer et de moderniser le secteur de l’élevage, pour créer plus de valeur ajoutée, encourager et motiver le secteur privé à y investir.

La Directrice de l’Agence de Promotion des Investissements en Mauritanie (APIM), Mme Aissata Lam, a fait quant à elle, au cours de cette session, une présentation sur le climat des affaires et les opportunités d’investissement en Mauritanie.

Prenant à son tour la parole, l’homme d’affaires mauritanien Mohamed Ould Bouamatou, a fait un exposé sur le rôle du secteur privé et le décollage économique.

se sont achevés,vendredi soir à Nouakchott.La deuxième et dernière journée du forum a été marquée dans l’une de ses premières sessions, articulée autour du thème : « Investissons en Mauritanie », par un exposé présenté par le ministre de l’élevage M. Lemrabott Ould Benahi, sur les opportunités d’investissement dans le domaine de l’élevage en Mauritanie et sur le cadre institutionnel et juridique.

Le ministre s’est également appesanti sur la vision et la volonté du gouvernement mauritanien de développer et de moderniser le secteur de l’élevage, pour créer plus de valeur ajoutée, encourager et motiver le secteur privé à y investir.

La Directrice de l’Agence de Promotion des Investissements en Mauritanie (APIM), Mme Aissata Lam, a fait quant à elle, au cours de cette session, une présentation sur le climat des affaires et les opportunités d’investissement en Mauritanie.

Prenant à son tour la parole, l’homme d’affaires mauritanien Mohamed Ould Bouamatou, a fait un exposé sur le rôle du secteur privé et le décollage économique.

Le Ministre de l’élevage a effectué, à la fin de cette session, une visite de terrain à une exposition organisée par des sociétés opérant dans le domaine de l’investissement et où il a suivi des explications détaillées sur les rôles de ces entreprises.

La deuxième session de la journée a porté quant à elle sur les secteurs extractifs et les nouvelles perspectives en Mauritanie.

Les intervenants ont abordé, à cette occasion, les horizons du secteur minier en Mauritanie, et les enjeux économiques.

La troisième session s’est articulée par contre sur le financement du logement en Mauritanie et les perspectives de modernisation des villes mauritaniennes.