Accueil MAURITANIE Mauritanie : le parquet ne lâchera pas des yeux Aziz

Mauritanie : le parquet ne lâchera pas des yeux Aziz

PARTAGER
Jour J-1 pour une cavale en perspective d'Aziz à l'étranger !*

En Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz a récupéré ses passeports, selon ses avocats, hier vendredi 9 septembre.

Mohamed Ould Abdel Aziz a désormais ses deux passeports en main : l’un biométrique et l’autre ordinaire, indique le confrère RFI, selon lequel, la levée de cette restriction de déplacement à l’étranger, a suscité “un soulagement pour ses proches qui espèrent que l’ancien président pourra bientôt se faire soigner à l’étranger”.

« C’est ce qu’il demande depuis des mois », explique son avocat, Maître Mohamed Thaleb Khiyar.

Durant sa détention à l’école de police de Nouakchott, Mohamed Ould Abdel Aziz a souffert de problèmes cardiaques qui ont nécessité une opération, ajoute l’avocat, selon lequel, depuis lors, l’ancien président demande à être soigné à l’étranger. Et son avocat d’assurer, qu’il ne fait aucun doute qu’il rentrera affronter son procès.

Le parquet reste attentif

Pour plusieurs sources proches des autorités, tout ce bruit autour d’un éventuel départ de l’ancien président, ne serait que communication stratégique. « Son entourage veut faire croire à un accord qui mettrait un terme à la procédure judiciaire », explique l’une d’entre elle, qui ajoute que « le parquet continue à le surveiller de près ».

Dans un communiqué publié mercredi, le Parquet général rappelle qu’il veillera « à ce que tous les inculpés assistent à toutes les étapes de ces procédures, y compris la phase du procès ».

RFI