Accueil Economie La Société Mauritanienne d’Electricité subdivisée en trois succursales

La Société Mauritanienne d’Electricité subdivisée en trois succursales

PARTAGER

Le gouvernement mauritanien a examiné et adopté au cours de sa réunion d’hier jeudi 13 octobre courant, plusieurs projets, dont le projet de décret relatif à la restructuration de la Société Mauritanienne d’Electricité (SOMELEC) en trois entités.

Une restructuration qui fait suite à l’adoption d’un nouveau code de l’électricité, le 20 juillet 2022, a affirmé le ministre du Pétrole, de l’Énergie et des Mines, M. Abdessalam Ould Mohamed Saleh.

Le code précité promeut à la fois la libéralisation de la production de l’électricité et l’investissement privé, a-t-il précisé.

« Ainsi, donc, le projet de décret adopté ce jour, réorganise le secteur de l’électricité avec 4 entreprises, en conservant le nom SOMELEC et le dotant de statut de société-mère, dira le ministre, selon lequel, les nouvelles entités seront dispatchées comme suit : production & transport, distribution & commercialisation et électrification du monde rural ».

La nouvelle restructuration permettra de surmonter les difficultés et d’atteindre l’objectif ultime qui est la fourniture de l’électricité à tous les foyers mauritaniens à l’horizon 2030, a souligné Ould Mohamed Saleh.

Le ministre a insisté par ailleurs sur la volonté du gouvernement d’impliquer davantage le secteur privé dans la production et la distribution de l’électricité.

D’après lui, l’investissement privé (national et international) contribuera à augmenter la production, avec en ligne de mire l’objectif 2030 précité.

La Somelec peine depuis des années à assurer un service public permanent et de qualité, d’où les espoirs fondés sur cette restructuration très attendue pour désengorger son QG et permettre aux futures entités de renforcer leurs performances et d’être au diapason de la perfection en termes de service rendu aux citoyens