Accueil IMMIGRATION 25 migrants venant de Mauritanie  périssent au large des Canaries

25 migrants venant de Mauritanie  périssent au large des Canaries

PARTAGER

Trois des migrants arrivés sur l’île, soupçonnés d’être les chefs du bateau, ont été arrêtés pour homicide présumé après le probable mort de 25 personnes, qui « ont été jetées par-dessus bord » durant la traversée depuis la Mauritanie, selon des témoignages.

Drame au large de l’Espagne. Au moins 25 migrants sont vraisemblablement morts en mer lors de la traversée d’une embarcation arrivée dimanche dans l’archipel espagnol des Canaries, d’après les témoignages des survivants, a annoncé la police espagnole jeudi.

Le bateau, qui est parti de Nouakchott en Mauritanie, a perdu « 25 possibles morts dont les corps, selon les témoignages des migrants, ont été jetés par-dessus bord » durant la traversée, précise la police dans un communiqué.

Environ 75 personnes étaient parties de Mauritanie le 19 mars, dont des femmes et des mineurs, selon la police. 48 personnes ont survécu et sont arrivées dimanche sur l’île espagnole d’El Hierro, dans l’archipel atlantique des Canaries, au large du nord-ouest de l’Afrique.

Trois migrants arrêtés pour homicide présumé

« En quelques jours, les réserves d’eau se sont épuisées et ils disposaient seulement de biscuits pour manger, ce qui aurait conduit certaines des personnes hospitalisées (sur l’île) à boire de l’eau salée pour étancher leur soif » durant la traversée, détaille la police.

« Les conditions difficiles imposées par les chefs de bord durant la traversée, qui ont apparemment ligoté et battu un homme, et les conditions intrinsèques de la traversée pourraient avoir conduit à la mort de plus de 25 personnes. »

Trois des migrants arrivés sur l’île, soupçonnés d’être les chefs du bateau, ont été arrêtés pour homicide présumé, dont deux ont été placés en détention provisoire.

5 552 migrants sont arrivés aux Canaries entre le 1er janvier et le 15 mars, soit près de deux fois plus qu’à la même période l’an dernier, selon les derniers chiffres du ministère espagnol de l’Intérieur. En 2021, plus de 4 000 migrants ont disparu ou péri en mer en tentant de rejoindre l’Espagne

AFP