Accueil Afrique CAN : les Mourabitounes peuvent réaliser des exploits, assure Gomes

CAN : les Mourabitounes peuvent réaliser des exploits, assure Gomes

PARTAGER

Fraichement nommé sélectionneur national des Mourabitounes, Didier Gomes Da Rosa, déjà assiégé par le pari d’une Coupe d’Afrique des Nations qui vient au galop, avant même de se familiariser à fond avec le football mauritanien et ses trésors “immergés” ou expatriés, garde l’espoir de créer une belle surprise aux mauritaniens, voire une première, à cet important évènement sportif continental.

Didier Gomes Da Rosa se dit convaincu, en dépit, en dépit du défi posé consistant à franchir le premier tour dans un groupe relevé avec la présence de deux favoris, la Tunisie et le Mali, que son équipe peut réaliser des exploits.

C’est tout de même ce qu’indique un communiqué publié par le service Com de la FFRIM, dans lequel, le sélectionneur confiant dit : « nous irons à la CAN avec humilité et l’ambition de faire mieux qu’en 2019″.

Le coach veut-il dire à travers cet optimisme prudent, qu’il hissera le stade atteint par son prédécesseur français Corentin Martins, qui avait réalisé en 2018 un exploit de taille à savoir qualifier 104e nation mondiale à la première Coupe d’Afrique des nations de son histoire.

Un exploit qui avait permis à l’époque aux Mourabitounes de remporter quatre de leurs cinq premiers matches en éliminatoires, dont le dernier face au Botswana (2-1), synonyme de qualification avant même l’ultime journée.

Après l’entrée de Corentin Martins, ancien milieu de terrain, international français et sélectionneur des Mourabitounes, dans l’histoire du football mauritanien, serait-on également au rendez-vous de la CAN 2022 au Cameroun, de l’entrée de Didier Gomes Da Rosa dans celle du ballon rond national?

Rendez-vous au premier tour des rencontres de cette CAN en janvier prochain pour Gomes dont le contrat d’entraineur est d’un an, arrivera à gagner la confiance des décideurs sportifs mauritaniens ou si cette Coupe qui le prend au dépourvu, peut on se mettre de dire, serait d’un mauvais présage pour la suite de son contrat avec les Mourabitounes.

Didier Gomes Da Rosa a annoncé hier jeudi, au cours d’une conférence de presse, la liste des Mourabitounes qui disputeront la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations prévue au Cameroun du 9 janvier au 6 février, rappelle-t-on.

Le sélectionneur national a choisi un groupe élargi de 30 joueurs « pour découvrir mais également anticiper d’éventuelles blessures » a-t-il indiqué.

« Plusieurs internationaux sont absents. Ismail Diakité est blessé et Yassin El Welly vient de subir une opération. Quant à Namori Diaw, il est suspendu pour le premier match de la CAN. C’est important pour moi de compter sur trois gardiens opérationnels d’entrée et j’ai donc placé ma confiance en El Mokhtar qui représente l’avenir. »

Par ailleurs, Da Rosa a fait part de son bonheur d’accueillir trois nouveaux éléments. « La tournée en Europe en décembre m’a permis de rencontrer huit joueurs d’ascendance mauritanienne dont trois ont répondu favorablement à mon appel. Les autres sont encore dans la réflexion. »

Le coach des Mourabitounes a mis l’accent sur l’incorporation des jeunes tels que Mohsen Bodda et Idrissa Thiam, indiquant vouloir s’inscrire sur le long terme. « Il y’a aussi Beyatt Lekoueiry. Il revient de blessure mais il m’a fait forte impression en démontrant un potentiel de haut niveau. »

Les Mourabitounes vont prendre part à un stage à Abu Dhabi du 26 décembre au 6 janvier avec trois matchs amicaux contre le Burkina Faso (30 décembre), l’Ouganda (1er janvier) et le Gabon (4 décembre). « Ces rencontre vont me permettre de faire tourner. Chacun va jouer sa place, rien est acquis », a prévenu Da Rosa, qui va devoir réduire son effectif à 28.