Accueil MONDE Brésil : jalouse, une femme commet l’irréparable

Brésil : jalouse, une femme commet l’irréparable

PARTAGER
Une ex-petite amie jalouse a été arrêtée pour avoir empoisonné son ancien partenaire et sa nouvelle fiancée avec une « boîte de chocolats falsifiée » quelques jours seulement avant leur mariage au Brésil.

Une ex-petite amie jalouse a été arrêtée pour avoir empoisonné son ancien partenaire et sa nouvelle fiancée avec une « boîte de chocolats falsifiée » quelques jours seulement avant leur mariage au Brésil.

Dione Quirino, 35 ans, et Amanda Cassia Lopes, 27 ans, ont reçu jeudi 23 septembre une livraison de chocolats à domicile à Jaiba, dans l’État brésilien du Minas Gerais, avant leur mariage du week-end.  Le couple aurait consommé les chocolats après avoir supposé qu’ils étaient un cadeau de mariage en avance , ne sachant pas qu’ils avaient ingéré une sorte de poison.

Selon le site d’information G1, cinq personnes au total – les futurs mariés, deux autres adultes et un enfant de deux ans – ont été empoisonnées par les chocolats et ont été hospitalisées après être tombées malades.  Le chien de la famille a également reçu un ou deux bonbons en guise de friandise et l’animal est décédé en conséquence.

Une femme dont le nom n’a pas été divulgué en raison de l’enquête en cours, a été arrêtée un jour après l’incident d’empoisonnement présumé vendredi.  Elle a ensuite été identifiée par la police comme l’ex-petite amie du futur marié.  La police a déclaré qu’un chauffeur de taxi avait remis le cadeau, composé de chocolats et de quelques verres, adressé à la mariée.  Croyant qu’il s’agissait d’un cadeau de mariage, le groupe a consommé les chocolats et a également offert quelques friandises à un enfant de deux ans et au chien de la famille.

Selon les rapports, le chien a été le premier à tomber malade et l’animal est décédé plus tard du poison non identifié, tandis que les cinq personnes ont été transportées à l’hôpital après avoir été gravement malades.

Après avoir interrogé, les victimes et d’autres membres de la famille, la police a identifié l’ex-partenaire du marié comme la principale suspecte.

Selon leurs déclarations, la femme n’a jamais pu accepter la fin de la relation ou que son ex ait trouvé le bonheur avec quelqu’un d’autre.  Un communiqué de la police a déclaré que les autorités examinaient une multitude d’informations, notamment des images de vidéosurveillance et des images de téléphone avec caméra, et procédaient à des analyses des chocolats, des échantillons de selles des victimes et du contenu du tube digestif du chien décédé pour déterminer la cause de sa mort.

actualiteivoire