Accueil MAURITANIE Un mauritanien à la tête du secrétariat de la CNULCD

Un mauritanien à la tête du secrétariat de la CNULCD

318
0
PARTAGER

Ibrahim Thiaw est  nommé au poste de prochain Secrétaire exécutif de la  Convention des Nations Unies sur la Lutte Contre la Désertification (CNULCD). L’annonce a été faite jeudi, 31 janvier par le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres .

Cette  mesure  a été prise après des consultations avec le Bureau de la Conférence des Parties à la Convention», indique un communiqué des Nations Unies tout en notifiant l’engagement exceptionnel et  le  dévouement  de Mr Thiaw  au service de l’Organisation.

Ainsi, le cadre mauritanien succède  la française,  Monique Barbut, qui a été longtemps au service de l’ONU.

Cependant,  après avoir été nommé conseiller  spécial  des Nations Unies (NU) pour le Sahel au mois de mars 2018, le cadre mauritanien continue ainsi de gravir les échelons au sein de l’institution.

Le bruyant mauritanien jouit d’une large  expérience  de 40 ans  dans les domaines du développement durable, de la gouvernance environnementale et de la gestion des ressources naturelles.

Il aura à présent la  lourde charge de piloter la nouvelle stratégie intégrée des Nations Unies et le nouveau Plan de soutien  dans cette région.

Acteur majeur  pour l’engagement politique avec les gouvernements et les relations avec les organes directeurs du Programme des Nations Unies  Thiaw a été directeur exécutif adjoint du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) de 2013 à 2018, où il a joué un rôle clé dans la définition de la vision stratégique, de la stratégie et du programme de travail à moyen terme de l’organisation, et a renforcé la collaboration avec les gouvernements et d’autres organisations environnementales.

Entré aux Nations Unies en 2007,  le premier poste de M. Thiaw  a été celui du  Directeur de la Division de la mise en œuvre de la politique environnementale du PNUE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here