Accueil SENEGAL UGB – Démissions de ministres: Des requêtes « exagérées », selon les...

UGB – Démissions de ministres: Des requêtes « exagérées », selon les parents d’élèves

71
0
PARTAGER
greve ugb

« C’est trop demander…« , c’est le constat de parents d’élèves rencontrés par nos confrères de la radio Sud-Fm. En effet, suite au limogeage du recteur Baydallaye Kane ainsi que le Dg du Crous, les étudiants de l’Ugb ne sont toujours pas satisfaits et réclament en même temps la tête de Mary Teuw Niane, Amadou Ba, Aly Ngouille Ndiaye…

Ils exigent ainsi toute la lumière sur la mort de leur camarade Fallou Sène. Ces parents d’élèves leur demandent de « savoir raison garder » et les invitent à rejoindre les amphithéâtres.  

La Coordination des étudiants de l’Ugb a décrété une grève illimité. Ils réclament le limogeage du ministre de l’Enseignement supérieur, celui de l’Economie et le ministre de l’Intérieur. Des requêtes « exagérées« , selon certains quinquagénaires. Pour eux, ces étudiants ont trop demandé et que leurs requêtes risquent de « ne pas trouver un écho favorable… »

« Le Gouvernement a fait un pas important quand même en changeant le recteur et le directeur du Crous. Maintenant demander la tête des ministres, je crois que c’est un peu trop demander. Ils réclament la tête du ministre de l’Intérieur. Je ne vois pas quelle est sa responsabilité?« , s’interroge un des interlocuteurs de nos confrères.

Cependant, un autre parent, bien qu’il considère que ces autorités sont « elles aussi fautives« , pense que le Gouvernement ne « cédera pas » car, explique-t-il, « il n’est pas habitué à ce genre de sanctions… »

« Dans une négociation, quand une partie fait un pas, il faut que l’autre aussi en fasse autant. Dans ce genre de situation, les plus grands perdants ce sont les étudiants. Et s »ils restent une année sans aller étudier, c’est perdre une année« , selon un autre parent d’élève.

Toutefois, ces parents d’élèves sont unanimes sur la question, « le Gouvernement a compris la leçon« . Ils espèrent ainsi que les autorités ne répètent plus les mêmes erreurs. Ils demandent ainsi aux étudiants de rejoindre les salles de classe ».

senego

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here