Accueil ETATS-UNIE Terrorisme : Pompeo “Nous allons tout arranger de manière collective ; j’en...

Terrorisme : Pompeo “Nous allons tout arranger de manière collective ; j’en suis convaincu”

662
0
PARTAGER

Pour contrer le terrorisme en Afrique, les Etats-Unis comptent beaucoup s’impliquer aux côtés du Sénégal, des autres pays du continent ainsi que de la France. Le secrétaire d’Etat américain l’a déclaré hier à Dakar lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue sénégalais, Amadou Ba, qui boucle sa visite de deux jours à Dakar.

La question sécuritaire a été un des principaux thèmes abordés hier lors de la conférence de presse, au ministère sénégalais des Affaires étrangères, conjointe du secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, et de son homologue sénégalais, Amadou Ba. Le chef de la diplomatie américaine a, en effet, soutenu que l’Administration Trump «travaille à déterminer le niveau de forces (militaires) américaines nécessaires pour contrer» le terrorisme «dans la région». Le chef du Dépar­tement d’Etat annonce avoir discuté de cette présence militaire américaine avec le chef de l’Etat sénégalais lors de l’audience que le Président Macky Sall lui a accordée au cours de sa visite deux jours à Dakar, ce week-end.
Ces fortes annonces de Mike Pompeo interviennent au mo­ment où se développent des rumeurs sur un retrait de l’Afrique des Forces de défense américaines par le Président Donald Trump. «Nous avons eu beaucoup de conversations autour de la question de la sécurité ici et du rôle des Etats-Unis. Nous avons indiqué que le Département de la Défense (américain) examine comment notre pays pourrait avoir un bon niveau de forces (militaires) en Afrique», a encore déclaré le secrétaire d’Etat américain. Comme pour rappeler qu’il maîtrise les questions de la sécurité, Mike Pompeo renseigne qu’il a «été ici (en Afrique) en tant que directeur de la Cia». «Je connais très bien ces questions de sécurité. Nous allons tout arranger de manière collective ; j’en suis convaincu», ajoute le chef de la diplomatie américaine.
Mike Pompeo ne s’est pas empêché d’annoncer que «les Etats-Unis vont travailler avec le Sénégal, les autres pays d’Afrique ainsi que la France pour contrer la montée de l’extrémisme violent. Nous avons une obligation de maintenir la sécurité dans la région. C’est la sécurité qui va faciliter la croissance économique et nous sommes déterminés à le faire».
«Nous sommes convaincus que lorsque nous aurons terminé notre revue, nous allons discuter avec le Sénégal et tous les pays de la région. Et, nous aurons un bon résultat qui va satisfaire tout le monde», prédit le secrétaire d’Etat américain.

«Nous voulons que les Américains restent»
De son côté, le chef de la diplomatie sénégalaise a exprimé les inquiétudes que nourrit l’Afrique face au terrorisme. «Le terrorisme n’a pas de frontière et il coûte cher», a fait remarquer Amadou Ba. Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a aussi informé que «le Sénégal et les (autres) pays de la région souhaitent une présence (militaire) américaine dans la région». «Nous voulons que les Amé­ricains restent. Nous espérons qu’ils vont continuer de nous soutenir pour la sécurité, la formation et le renseignement», a de nouveau fait savoir Amadou Ba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here