Accueil SENEGAL Succession de Cheikh Bethio: La femme et le fils se confronte

Succession de Cheikh Bethio: La femme et le fils se confronte

523
0
PARTAGER

Cheikh Béthio Thioune, décédé mardi à l’âge de 81 ans et qui sera inhumé dans son village de Médinatou Salam, dans le département de Mbour, demain vendredi selon les sources proches du défunt, chef de fil des Thiantacounes.  La succession de ce guide religieux d’obédience mouride, dont les disciples “s’entredéchirent” fait également état d’une véritable polémique.   

La situation aurait dû être naturelle comme ça se passe souvent dans confréries religieuses, une fois que le khalif général meurt. Sa succession fait souvent l’objet d’un tiraillements entre frères de sang. Mais cette fois ci, la bataille s’installe entre la femme et fils. 

La femme de Bethio, AÏDA Diallo d’ailleurs la plus proche de lui, malgré son statut féminin, veut prendre le siège de son défunt mari. Une chose que son fils aîné ne veut jamais entendre murmuré. “Des talibés favorables à l’épouse de Cheikh Béthio Thioune, Sokhna Aïda Diallo, récusent le fils aîné du défunt, Serigne Saliou Thioune”, lors d’une cérémonie de présentation de condoléances à Médinatou Salam. cette situation a poussé Serigne Saliou Thioune “à remettre les agitateurs à leur place”.

“Quelques heures à peine après sa disparition, que déjà la guerre fait rage au sein de la famille de Cheikh Béthio Thioune sur sa succession. Toutefois Serigne Khadim Thioune convoque “les dogmes islamiques et mourides pour légitimer le fils aîné” du défunt guide des “thiantacounes”.

Pour rappel, cheikh bethio a porté sa femme AÏDA Diallo le chapeau de “cheixal”. La mort de cheikh ne s’est pas également abouti seulement sur la polémique autour de sa succession. La polémique est également palpable sur la question des 200 milions qu’il doit à la famille de bara Sow et Ababacar Sow. 

Un mort soit payé un dédommagement ou pas ? L’équitation reste encore dans le clair-obscur pour un bon nombre de citoyens. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here