Accueil MONDE Soudan: Pas d’extradition pour Omar El Bechir

Soudan: Pas d’extradition pour Omar El Bechir

130
0
PARTAGER
Ahmed Awad Ibn Auf

C’est ce vendredi que le conseil militaire de transition au pouvoir, après la destitution du désormais ancien président, annonce que celui-ci ne sera pas extradé. Il a promis dans la foulée de mettre en place sous peu “un gouvernement civile”.

Hier, jeudi 11 avril, a vu l’armée soudanaise mener par le ministre de la défense, Ahmed Awad Ibn Auf , destitué le président de la République du Soudan en l’occurrence Omar el-Bechir de la présidence. Aujourd’hui, vendredi 12 avril, c’est le conseil militaire qui annonce qu’il ne sera pas extradé pour répondre aux accusations des crimes de guerre. Selon le conseil l’ancien chef de l’État sera bien jugé au Soudan.

Le conseil militaire avait donc indiqué hier que la période de transition assurée par l’armée serait de deux ans, et que les élections seront organisées dans la foulée. Cependant, aujourd’hui s’en est autre chose.

Le conseil a promis qu’il restituerait le pouvoir à un gouvernement civile sous peu. En effet la période de transition pourrait même ne durer qu’un mois.
Le général Omar Zaïne al Abidine, celui qui dirige le comité politique du conseil, a assuré que l’armée n’avait pas l’intention de conserver le pouvoir et que la solution à la crise traversée par le Soudan viendrait des manifestants.

Par ailleurs le général indique que << Nous sommes les protecteurs des revendications du peuple. Nous ne sommes pas avides de pouvoir>> en faisant allusion à l’armée.
Cependant les manifestations continuent. En effet  des milliers de civils se sont réunis à Khartoum pour exiger la mise en place d’un gouvernement civile en dépit de l’instauration d’un couvre-feu la veille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here