Accueil Politique Sonko réplique à la contre-attaque de Macky : « si vous vous...

Sonko réplique à la contre-attaque de Macky : « si vous vous sentez diffamer, portez plainte »

214
0
PARTAGER
sonko

Sonko réplique à la contre-attaque de Macky : « si vous vous sentez diffamer, portez plainte »

Le président de la République a, pour la première fois réagi à l’ouvrage de Ousmane Sonko, qui a traité le problème de l’exploitation des ressources naturelles du Sénégal telles que le gaz et le pétrole. Selon Macky Sall, il faut arrêté de déblatérer dans les médias et les Réseaux sociaux et engager un débat sérieux, au lieu de tromper les Sénégalais.

“Dans un pays aussi démocratique, où l’expression et la presse sont libres, d’écrire un ouvrage ou de publier dans les réseaux sociaux que le gouvernement a fait perdre à son pays 100 milliards de dollars dans une opération alors que nous sommes en phase d’exploration, ce n’est pas sérieux.

 Il est claire que dans la phase d’exploration en terme de développement, il n y a pas de taxe, c’est notre code pétrolier qui le dit.

Pendant des mois le pays est tenu en haleine sur des faux problèmes. Il est temps que le débat soit ouvert, que ça soit un débat vraiment outillé, un débat où les gens savent de quoi ils parlent. Parce que c’est trop sérieux le pétrole et le gaz, et les mines. Qu’on se permette tous les matins d’occuper les médias, ce sont des conspirations complètement fallacieuses, c’est un peu du dérapage qu’on ne peut accepter”, a-t-il déclaré lors de la Conférence africaine des bénéficiaires affectifs.

Quelques heures après, le leader de Pastef a pondu un communiqué pour recadrer le chef de l’Etat et l’inviter à porter plainte devant les juridictions compétentes s’il trouve une seule fausse accusation dans ses déclarations… Lisez le communiqué du Pastef parvenu à la rédaction de PressAfrik.

A chaque sortie du Président Macky Sall, nous mesurons davantage à quel point le choix de 2012 a été une erreur, tant le discours et l’argumentaire de l’homme sont superficiels et manquent de sérieux.
– Lorsqu’un citoyen produit un ouvrage de 255 pages pour révéler tous les manquements et magouilles dans la gestion de nos ressources pétrolières et gazières;
– lorsqu’il situe et démontre la responsabilité du Président de la république qui a sciemment violé la Constitution et trahi son serment pour les beaux yeux de son frère et des aventuriers Frank Timis et Ovidui Tender;
– lorsqu’il situe et démontre la responsabilité de ses ministres de l’énergie et des finances,
Il faut beaucoup plus que des feintes présidentielles pour se dédouaner d’un débat inévitable.
Oui monsieur le Président il s’agit d’une question très sérieuse, mais votre gestion ne l’a pas été. Vous avez délibérément compromis les intérêts du Sénégal et c’est inacceptable.
1- si vous vous estimez diffamé portez plainte ;
2- si vous avez des arguments à faire valoir acceptez un débat direct et contradictoire,
3- si vous n’osez rien de celà faites profil bas comme tout transgresseur pris la main dans le sac.

pressafrik

Lire Aussi: Traque contre les insulteurs sur Internet : Les victimes “Victimes du NET” en phase avec Macky Sall

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here