Accueil MAURITANIE Sommet de l’Union Africaine à Nouakchott : les différents débats qui seront...

Sommet de l’Union Africaine à Nouakchott : les différents débats qui seront au menu de la rencontre panafricaine

247
0
PARTAGER
sommet union africaine

La capitale mauritanienne accueille du 25 juin au 2 juillet 2018  le 31es sommet de l’union africaine. Les chefs d’État et gouvernement de l’organisation panafricaine se réuniront les 1er et 2 juillet, dans le cadre de leur rencontre bisannuelle sous le thème « Vaincre la corruption, une voie durable pour la transformation de l’Afrique ».

Cependant, au menu de cette rencontre plusieurs débats et sujets seront au rendez-vous.

Les 25 et 26 juin seront dédiés à la 36e session ordinaire du Comité des représentants permanents, les 28 et 29 à la 33e session ordinaire du Conseil exécutif et les 1er et 2 juillet à la 31e session ordinaire de l’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine.

En effet, après la cérémonie d’ouverture, une  séance des préparatifs des travaux à huis clos se tiendra pour adopter  l’ordre du jour et examiner plusieurs rapports, dont celui du chef de l’Etat rwandais, Paul Kagamé, président en exercice de l’Union africaine (UA) et leader de la réforme institutionnelle de cette organisation sur la mise en œuvre de la décision 635 de l’Assemblée de l’UA, paragraphe 28.

Ensuite il y aura le rapport du président du Niger, Mahamadou Issoufou, leader pour les questions liées à la zone de libre-échange continentale africaine ainsi que celui du président de la commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, à propos de la position africaine commune sur les relations ACP-UE après 2020 et sur la question du Sahara occidental.

Puis suivra la présentation du thème de la 31e session « Vaincre la corruption, une voie durable pour la transformation de l’Afrique », qui sera animé par le président du Nigéria, Muhammadu Buhari.

Egalement, suivra un deuxième huis clos chargé d’ examiner les rapports d’activités du Conseil de paix et de sécurité de l’UA sur l’état de la paix et de la sécurité au sein du continent et son rapport sur la mise en œuvre de la feuille de route des démarches pratiques pour faire « taire » les armes en Afrique en 2020.

Lors de ce huis clos, seront également examinés le projet d’instruments juridique et le budget de l’UA 2019-2020 ainsi que la nomination des quatre juges de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, des cinq membres du Conseil de l’UA pour le droit international, des quatre membres du Comité africain d’experts sur les droits et le bien-être de l’enfant, du vice-président du Conseil de l’université panafricaine, les décisions de la session, la date et le lieu du 32 e sommet de l’UA et les questions diverses.

Et enfin, le sommet se termine avec l’adoption des différentes décisions et recommandations pour le  bon  fonctionnement de cette organisation.

A noter par ailleurs, la présence du  président français, Emmanuel Macron, comme l’invité spécial de cette rencontre de haut niveau des chefs d’État et de gouvernement africains.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here