Accueil Economie Sommet de Londres : le président Ould Ghazouani met en exergue...

Sommet de Londres : le président Ould Ghazouani met en exergue les richesses économiques mauritaniennes en vue de charmer les investisseurs

539
0
PARTAGER

Le Président, Ould Cheikh Al-Ghazouani a passé en revue, les richesses économiques mauritaniennes lors du sommet anglo-africain sur l’investissement, déroulé lundi, 20 janvier  à Londres avec participation d’une vingtaine de pays africains et une quinzaine de chefs d’État.

En effet, lors de cet évènement de grande envergure, le président Ould Ghazouani a étalé toutes les opportunités d’investissement qui existent en Mauritanie pour  mettre  les éventuels investisseurs en confiance. En évoquant, que ‘’le payspossède d’énormes capacités économiques, indiquant d’emblée sa position stratégique entre le Maghreb et l’Afrique’’.

Parmi ces richesses, il a évoqué succinctement d’importantes ressources dans différents domaines stratégiques tels que les mines, la pêche, l’agriculture, l’élevage, les hydrocarbures et l’énergie renouvelable en détaillant pour chaque  domaine précis ses potentialités et ses privilèges.

Sans oublier le domaine de la sécurité, le locataire du palais gris a mis l’accent sur des mesures prises ces dernières années dans le pays, en  déclarant que d’importantes mesures avaient été mises en œuvre, et que d’autres sont en voie de l’être.

Il a évoqué lors de cette rencontre les mesures prises pour améliorer le climat des affaires dans le pays et annonce  la création prochaine d’un haut conseil pour l’investissement relevant de la présidence de la république afin de rassurer les investisseurs.

Et la mise en place d’un code des investissements pour  moderniser  et renforcer le  guichet unique permettant le  renforcement du secteur privé qui est très important pour les affaires du pays.

L’objectif de cet exposé est de profiter  de l’occasion pour échafauder des partenariats féconds  et prospecter les champs d’investissements mutuels.

A souligner que ce sommet constitue le premier sommet entre la Grande-Bretagne et l’Afrique sur les investissements dont l’objectif est de renforcer les  liens économiques avec le continent africain notamment dans l’énergie.

Cette rencontre Afrique- Royaume Uni, intervient au moment où les britanniques s’apprêtent à sortir de l’Union européenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here