Accueil Economie Sommet de l’OMVS, un fleuve sous exploité

Sommet de l’OMVS, un fleuve sous exploité

535
0
PARTAGER
omvs

Le Président IBK accueille ses pairs de la Guinée, de la Mauritanie et du Sénégal à Bamako. Ils prendront part à la 18ième Session Ordinaire de la Conférence des Chefs d’État de l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) le 7 Dec. 2019 », indique le message de la présidence malienne.

Le Sénégal est un fleuve d’Afrique de l’Ouest au régime tropical, long de 1750 kilomètres, qui prend sa source en Guinée à 750 mètres d’altitude.

Il arrose le Mali, puis la Mauritanie et le Sénégal, tout en servant de frontière entre ces deux pays, avant de se jeter dans l’océan Atlantique à Saint-Louis.

Le volet le plus important du sommet de l’OMVS est la navigabilité pérenne du fleuve Sénégal sur 905 km de Saint-Louis du Sénégal et Ambidedi au Mali, dont la signature de convention avec le géant indien AFCONS pour la réalisation des travaux, s’est déroulée le 11 octobre dernier.

Un autre dossier sera soumis aux Chefs d’Etat qui est l’augmentation des capacités énergétiques avec notamment le barrage hydroélectrique de Gouina d’une capacité de 140 MW, en cours de réalisation.

Le fleuve du Sénégal constitue une source de richesse pour ces quatre pays mais son exploitation et sa valorisation tardent à devenir réalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here