Accueil Culture Série Wiri Wiri, quand la fiction divise la réligion

Série Wiri Wiri, quand la fiction divise la réligion

258
0
PARTAGER

LA SÉRIE WIRI WIRI ENTRAIN UN CHOQUE ENTRE LES OUSTAZ<<WARATÉKAT>

Tout est parti de la diffusion de la 45 épisode de la série WIRI WIRI joué par le troupe SOLEIL LEVANT.

C’est ainsi, parmi tant d’autres scénario, le plus marquant et qui a suscité une très grande polémique dans les réseaux sociaux, reste celui dans lequel où OUSTAZ MAKHTAR SARR affirme que JOJO peut Bel et bien marié la fille que son père avait violé, SOUMBOULOU pour ne pas la nommé.

Comme si, le << waratékat>> oustaz Sarr savait que ce qu’il va dire fera l’objet d’un débat controversé, il avait beaucoup insisté à JOJO << ce que je vais te dire, ce ne sont pas mes propos, je ne te le dis pas pour te faire plaisir, je t emmène un livre que tout le Monde connait, le livre s’appelle RISSALA, si tu ouvres la page 144, tu vas trouver une phrase dont je vais te lire (…), “ lou Haram dou haramal lou dagan“ ! ce qui est interdit ne peut pas rendre interdit ce qui est permis>> Juge t-il en se basant sur le livre.<< Si ton père avait marié la fille comme le veut l’islam, en ce moment là tu ne pourras plus marié à ton tour la même fille>> persiste t’il dans la précision.

Ce pendant, c’est la diffusion de l’épisode suivante qui va remettre en question le jugement de OUSTAZ Sarr, car c’est la où OUSTAZ khalifa Niasse va contre dire son frère oustaz Sarr.

Dans la même vie des imaginations, un autre acteur de la série qui ne veut pas que le fils du violeur de sa fille par ailleurs son ex défaut ami soit le mari de sa fille, a sollicité oustaz khalifa Niasse. Ce dernier affirme que le mariage est impossible << sey bi défa Haram. Sourate nissa aya 22 l’explique : un fils et père ne peuvent pas entretenir des relations sexuelles avec une même fille et inversement. Même le wolof le dit GOR DOU XAM DOM XAM NDAY>> Termine Hamed khalifa Niasse sans détails.

Ce double jugement contradictoire amènera les autres OUSTAZ à s’inviter dans la danse. C’est le cas de oustaz Alioune Sall qui a presque répété les mêmes mots de oustaz Sarr. En ses propos<< lou haram mounta haramal lou dangan>> ensuite le OUSTAZ de la radio sud FM, a suffisamment corrigé KHALIFA Niasse, selon lui<< on a pas dit que si le père a couché avec la fille, le fils ne peut marié la fille, mais plutôt si le père a marié la fille>> nous livre t’il dans son émission de jeudi.

En effet, à la question de l’animateur de l’émission, cheikh mbacke Sylla, qui demande si est-ce que ces genres de contradiction entre les Serigne dara ne ternissent pas l’image de l’islam mais aussi entraînent des confusions dans les tête des personnes qui ne maîtrisent pas beaucoup la charia.

Oustaz Aliou apporte des réponses philosophiques≤< ce lui qui a beaucoup de conseiller va s’étonné, celui qui a beaucoup de marabout sera fou et celui qui a beaucoup de médecin va mourir’ on ne peut pas avoir un problème et vouloir consulter tout le monde. L islam n’appartient à personne, c’est l’affaire d’Allah. >> Nous fait savoir oustaz.

Dans la même lancé, oustaz Iran NDAW a rejoint oustaz Aliou Sall et oustaz Mokhtar Sarr. Le oustaz de la télévision SEN TV explique d’abord le statut d’un vrai Serigne Dara<< À l époque, quand une équations charia s est imposé devant un marabout, automatiquement il va aller prendre un livre qui fait référence à la question posé. Et le juge comme le veut la charia et non comme il le veut’ la charia est basé sur le Coran, c’est indissociable>> confirme t’il’
A tort ou à raison !

Le problème ne se trouve pas à ce niveau.
D’où la question de se demander quel à été objectif du scénariste du théâtre WIRI WIRI concernant cette affaire de viol et de mariage ?

Est il nécessaire aux oustaz d’y prononcé car ce n’est pas un fait réel même si ça peut arriver dans la vie normale ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here