Accueil Politique Sénégal: une réforme constitutionnelle se prépare

Sénégal: une réforme constitutionnelle se prépare

360
0
PARTAGER

Après son ambition de supprimer le poste du Premier ministre, le président de la République du Sénégal Macky sall annonce une réforme de la constitution Sénégalaise. Hier soir le nouveau gouvernement a tenu son deuxième conseil des ministres. 

Mode fast track en action, Macky sall ne vaut plus désormais perdre aucune minute. II envisage de mettre en œuvre un projet de loi portant la modification de la constitution qui risque d’ailleurs d’aller en procédure d’urgence. Et la majorité se dit prête pour concrétiser le projet de loi. 

Avec une représentation mécanique des députés de la majorité, le président sall n’aura pas en principe de difficulté pour que le projet passe à l’assemblée du tik au tak. D’ailleurs le président du groupe parlementaire de BENNO BOKO YAKAR, Aymerou Gningue tient à rassurer “son patron”. 

D’après Mr. Gningue, leurs devoirs demeurent d’accompagner Macky sall dans ses projets pour l’intérêt des Sénégalais. Ce projet de loi qui a fait irruption des yeux des Sénégalais sera accueilli par la commission des lois de l’assemblée nationale incarné par Saydou Diouf. 

De Aymerou Gningue à saydou Diouf, la chaîne pour la mise en œuvre de ce projet dont le contenu n’est pas certainement clair dans la tête pour la majeure partie des citoyens Sénégalais sera défendu devant les députés par le garde des sceaux MALICK Sall, bien sûr après son adoption. De toute façon, tout passe en lice car tout peut se concrètiser dans moin d’une semaine. 

Car il semblerait que le projet sera sur la table du président de l’assemblée nationale vendredi prochain. Toutefois,  l’ancien président de la commission des lois de l’assemblée nationale, par ailleurs député au parlement africain, maître djibril war a fait savoir même si le projet vient en procédure d’urgence à l’assemblée nationale , l’exécutif ne peut pas pressé les députés et fixer un délai au législateurs au regard de la séparation des pouvoirs. 

Djibril War est très pessimiste pour ne pas faire passer le projet de loi, mais selon lui, il peut eu avoir qu’un député demande un contre projet sous forme d’amendements. Et les amendements sont souvent mis en discussion par priorité sur les textes. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here