Accueil SENEGAL Sénégal: Un week-end d’agressions de viols et de morts

Sénégal: Un week-end d’agressions de viols et de morts

262
0
PARTAGER

le viol et le meurtre “sordide” samedi 18 mai “vers 22 heures“, à Sarré Guillèle demeure le sujet du week-end au Sénégal. La victime, fille du directeur général de l’Agence de développement local (ADL), Malal Camara, “a été retrouvée étranglée dans sa chambre, dans la maison familiale (…)”.”Des traces de sperme ont été relevées sur son bas-ventre et sur le pantalon du principal suspect Malick Diop, garde-du-corps de son père, qui faisait aussi office de vigile. 

Il s’agit d’une “tentative de viol qui a viré au drame”. la victime est une ancienne étudiante de l’Ecole supérieure polytechnique (ESP) de Dakar.”Ce meurtre (…), dans des circonstances odieuses (…), soulève beaucoup d’interrogations à Tambacounda. En attendant l’issue de l’enquête ouverte par les éléments du commissariat de Tambacounda, le vigile de la maison de la victime reste le principal suspect. 

D’après les informations recueillies, la victime “aurait été violée, puis étranglée. La police a ouvert une enquête et placé en garde-à-vue le vigile du domicile”. “Un week-end en sang !” c’est l’expression qu’il fallait utiliser pour illustrer le meurtre de Bineta Camara à Tambacounda.

“2 corps souillés en 48h”. “Alors que l’opinion n’avait pas fini de s’émouvoir du décès tragique de Bineta Camara, une “autre nouvelle fait état d’une découverte macabre à Ouakam où une jeune fille a été retrouvée morte, nue, en décomposition. Deux victimes découvertes en l’espace de 48 heures, du Sénégal des profondeurs à la capitale, preuve que l’insécurité a élu domicile partout au Sénégal. 

À Ouakam, après une première tentative, les sapeurs ont dû recourir à des…pelles pour déplacer le corps parce que les membres se détachaient. Série d’horribles meurtres, après Coumba Yade (18 ans) à Thiès.  Dans le même temps un homme de 25 ans a été retrouvé mort dans sa chambre à Dahra Djolof, dans la région de Louga. 

Le sang humain coule donc partout au Sénégal car la semaine dernière c’était des séries d’accidents routières sanglants occasionnant plus de 10 morts à l’espace d’une semaine. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here