Accueil Politique Sénégal, un parrainage de tous les dangers: Opposition et pouvoir sur la...

Sénégal, un parrainage de tous les dangers: Opposition et pouvoir sur la ligne de front, ce jeudi

54
0
PARTAGER
vote sur la loi de parrainage aux sénégal

L’opposition et le pouvoir, divisés sur le système de parrainage, sont sur le pied de guerre. Au moment où société civile et religieux jouent aux sapeurs pompiers et demandent le retrait dudit projet de loi.  

A 24 heures du vote du projet de loi sur le parrainage qui assombrit le ciel sénégalais… notre pays est assis sur des braises… Et tous, imperturbables, les belligérants se donnent rendez-vous sur la ligne de front symbolisé par les grilles de l’Assemblée nationale pour bander leurs muscles.

En attendant, religieux et société civile tentent de tempérer les ardeurs. De Yoff à  Tivaouane, en passant par Ndiassane, on demande le retrait dudit projet de loi et de privilégier la concertation.

Sidy Ahmed Sy ibn Dabakh, à la réunion préparatoire du Gamou de Diacksao, ce lundi, appelle à la concertation. Et le petit fils de Elh Malick Sy, Abdou Aziz Diop, son porte-parole d’opter pour le retrait du projet.

Serigne Mbaye Sy Mansour, Khalife général des Tidianes, de rassurer la délégation de la société civile dirigée par Alioune Tine qui lui a suggéré de demander au président Sall de suspendre le processus législatif.

Idem pour les l’association des imams et prédicateurs du Sénégal qui ont émergé dans le même registre. De même que Pierre Goudiaby Atépa…

Dans cet ordre d’idées, Ndiassane, par la voix de Pape Abdourahmane Kounta demande de suspendre le projet. Non sans souligner que le président Sall serait responsable en cas de dérives…

Mais ces voix autorisées semblent être mises en minorité. Et par l’opposition, Y’en a marre, et par le pouvoir par Aymerou Gning, président du groupe Bby.

But not least, Malick Gakou du Grand parti va faire, ce mercredi, une mise en jambes à la place de l’Indépendance. En attendant les choses sérieuses…

Senego

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here