Accueil SENEGAL Sénégal: Les enseignants de l’UGB partent en grève

Sénégal: Les enseignants de l’UGB partent en grève

36
0
PARTAGER
ugb

Les professeurs de l’université Gaston berger de Saint Louis (UGB) ne supportent plus les caprices de leurs étudiants. Ils condamnent fermement les actes de violences et de vandalisme des étudiants mercredi soir dans le campus pédagogique de l’université. 

Ces étudiants ont fait irruption dans le bureau du recteur  pour y déverser des eaux usées, très puantes en proférant des menaces de mort et des injure à l’égard du recteur. C’est ce qui a provoqué le rat le bol du syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES). 

En collaboration avec la coordination du SAES-ugb, ils décident alors de suspendre systématiquement les cours. Le syndicat estime avec amertume ces actes de trop perpétrés sur la plus haute autorité de leur institution universitaire et sur un camarades dans l’exercice de ses fonctions. Compte tenu de tout cela les enseignements de L’UGB décident alors de décréter 72h de suspension des activités pédagogiques et administratives. 

C’est ainsi, le syndicat a invité tous les camarades à se mobiliser et de rester unique pour en fin mettre au terme ces actes de vandalisme. Malgré ces situations regrettable, d’insécurité et de violences qui perdure. Les formateurs sont entrain de fournir des efforts possibles pour aider L’UGB à retrouver sa stabilité. 

Toutefois, la SAES plaide la traduction en conseil de discipline des étudiants responsables de ces actes, et exigent des sanctions. En revanche, la coordination des étudiants de Saint Louis tient à éclairé qu’il n’avait aucunement eu l’intention de vandaliser le rectorat. C’est plutôt une forme symbolique de protestation qui a malheureusement mal tourné. 

Sur ce, le gouverneur de Saint Louis à rencontré la coordination des étudiants d’ugb en présence du recteur de CROUS, du préfet, du commandement de la légion nord et du commissaire central pour discuter afin de trouver un terrain d’entente. L’université Gaston de Saint Louis longtemps réputé d’une énorme excellence, vient de connaître une tandance inverse ces deux dernières années. 

Pas plus longtemps que le mois de mai dernier, de violente affrontements ont opposé les étudiants d’UGB aux forces de l’ordre qui s’est soldé à la mort de l’étudiant Falou Sene.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here