Accueil SENEGAL Sénégal: Les enfants Talibés à leur merci, faut il éradiquer les Daaras...

Sénégal: Les enfants Talibés à leur merci, faut il éradiquer les Daaras à l’ancienne?

269
0
PARTAGER
enfant talibe

L’enseignement de la religion à l’enfant dès le bas âge est recommandé certes, mais la mal-traitance et l’abandon sont prohibés par l’Islam. Est-il concevable de nos jours d’envoyer son enfant étudier le Coran dans des conditions extrêmement difficiles et sans suivi régulier ? Ces Daaras, à l’ancienne, constituent en réalité un mauvais reflet de l’Islam, qui peine à s’aligner avec la modernité. 

Talibé ! On finit même par devenir insensible à force de les côtoyer tous les jours dans les rues, tôt le matin, parfois tard dans la nuit, toujours pieds nus.  « J’habite à Saloum, Walo, Thiès, Tamba, Gambie Guinée etc…  Je suis venu apprendre le Coran… » Voici ce qu’ils répondent souvent  dès lors interpellés.

Nulle ne s’oppose à ce qu’un enfant parte à l’apprentissage du Coran. Toutefois, dans un monde très évolué comme ce 21e siècle, il est inconcevable d’entretenir des Daaras comme dans les années 1960 (Mauvaise hygiène de vie, Mendicité, maltraitance). Cela donne un reflet négatif de l’Islam, qui subit des attaques de part et d’autre de la part de ses ennemis. 

Et donc, c’est aux  différents acteurs d’adopter des démarches , qui montrent la beauté de cette religion.  Et pour s’y faire,  il faut prononcer le divorce avec ces méthodes à l’ancienne par la création d’un modèle de Daaras en exigeant  un minimum de convivialité, d’hospitalité. Et il faut un organe chargé de l’application bienveillante de cette loi et à sanctionner le cas échéant.

La modernisation des conditions d’étude (les conditions d’enseignement ne peuvent être imposées au daaras) donne plus d’envie à l’enfant de rester jusqu’à acquérir le savoir requis.  Et lui permet de se sentir presque à égalité à l’égard d’autres de son âge. En effet, beaucoup d’entre eux fuguent pour se livrer aux banditismes (fakhman).

Récemment à Koki, un maître coranique a été arrêté parce qu’il enchaînait ses disciples par les pieds. Voulait-il éviter qu’ils prennent la fuite ? Quoi qu’il en soit, c’est un  acte déplorable. Mais qui doit  inciter à s’interroger encore sur le sort des Daaras.

senego

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here